Suggestions - Nos cantines

Un nouveau lieu, un nouveau livre, Denny Imbroisi revient à la tradition

Ecrit par Fred Ricou le 31.10.2017

Une dominante de noir et blanc, un style belle époque et plafond doré ; Denny Imbroisi a installé il y a quelques semaines son nouveau lieu dans les beaux quartiers de la capitale. Spécialités italiennes plus affirmées avec toujours la petite Denny’s Touch qui rajeunit le genre, il confirme avec Epoca que la cuisine italienne se renouvelle avec talent… Et comme une actu ne vient jamais seule, il fait paraître La pasta è la vita  son nouveau livre de cuisine, toujours aux éditions Ducasse.

 
 
Il est comme ça Denny, il va t’accueillir avec sa jovialité habituelle et quand il commence à te connaître il te colle une bise, comme à la maison. Denny Imbroisi, c’est l’italien comme on l’aime, généreux, bienveillant et qui donne faim uniquement quand il te parle de sa nouvelle carte.
 
À une dizaine de minutes de son premier restaurant Ida, Epoca se veut un lieu un peu plus simple, plus régional, plus traditionnel dans les recettes où l’on vient partager deux trois plats entre amis ou en famille. On pioche de-ci, de-là, sa fourchette gourmande dans un vitello tonato à tomber, des arancini al telefono (au téléphone ? Oui, le petit fil de mozzarella qui relie une bouchée à l’autre fait figure de fil… téléphonique. Les moins de 20 ans se posent encore des questions…), quelques fines tranches de mortadelle juste coupées avec la belle trancheuse manuelle, noire évidemment, un risotto ultra crémeux parsemé de petits voiles de truffes blanches, et la pasta évidemment, trois-quatre sortes de pâtes sèches ou fraiches dont les délicieux spaghettoni cacio e peppe (fromage brebis et poivre noir) ou encore les Gemelli pesto di basilico e pinolli (Pesto basilic et pignon de pin). Les plats ne dépassent pas les 20 euros et les entrées 16.
 
La carte change en fonction des saisons et si nous avons eu le plaisir d’avoir un goût d’automne, nous fantasmons déjà sur celle d’hiver, de printemps et d’été. Tout y est délicieux et l’on ne rêve que d’une chose, y retourner. D’autant que la décoration intérieure de ce bistrot italien, très années 20, imaginée par l’architecte Émilie Bonaventure est un régal pour les yeux, ici aussi.
 
La générosité du chef italien, ne s’arrête pas là. Au même moment, presque un an et demi après les 45 recettes d’un Italien à Paris, Denny Imbroisi sort donc La pasta è la vita où, finalement, comme tout bon italien, il avoue et voue son amour filial pour les pâtes, pour la pâte !
 
 
La couverture est simple, sur un fond rouge, un cœur en forme de nid de spaghetti. Tout est dit. Ainsi, comme le chef l’écrit en préface, « J’ai toujours rêvé d’écrire un livre sur les pâtes, car elles sont le plus beau symbole de l’Italie. Généreuses, conviviales… Simples aussi ! Elles accompagnent les italiens dans leur quotidien. » Mélange créatif de recettes traditionnelles et de recettes de son invention, Denny Imbroisi parle ici de produits, de son amour pour les odeurs de citronniers qui lui rappelle son enfance en Calabre, des tomates confites de Mantoue et de sa rencontre avec la gastronomie française dans les cuisines de William Ledeuil dans lesquelles il restera deux ans. 
 
Chaque recette donne envie de se lancer dans la fabrication de ses propres pâtes, les gnocchis alla pizzaiola « comme une margherita » donnent faim rien qu’en lisant la recette, les raviolis, les orecchiettes, on reste hypnotisé devant les tortellinis à la mortadelle et mascarpone en bouillon d’autant plus avec le temps qui se refroidit sérieusement.
 
Le mariage des éditions Ducasse avec Denny Imbroisi fonctionne bien, les deux livres se doivent d’être dans les bibliothèques gourmandes des amateurs de cuisine italienne, la traditionnelle comme sa relecture.
 
Avec ses deux restaurants, Denny Imbroisi trace sa route française tout en restant dans son sillage italien. On reste toujours fasciné par ce jeune chef plein d’énergie dont on est certain qu’il ne va pas s’arrêter là, on sent qu’il déborde de projets divers et qu’il se lève chaque matin avec un Andiamo ! communicatif que l’on suit à l’aveugle, sans sourciller.

Denny Imbroisi, La Pasta è la vita, Ducasse Éditions, 9782841239238, 26,90€

Epoca
17 Rue Oudinot,
75007 Paris

 

Mots-clés : pasta denny imbroisi - recettes pâtes - epoca restaurant

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/nos-cantines/un-nouveau-lieu-un-nouveau-livre-denny-imbroisi-revient-a-la-tradition/1942