Plat du jour - Environnement

Benoît Hamon annonce 10 mesures sur l'alimentation

Ecrit par Fred Ricou le 13.02.2017

Ce lundi matin, Benoit Hamon, le candidat PS à l’élection présidentielle a défendu 10 mesures sur l’alimentation qu’il mettra en place s’il est élu en mai prochain. C’est dans la ferme bio qui travaille en circuit court de Carine et Simon Thierry à Chatenoy en Seine-et-Marne que la conférence de presse a eu lieu.

 

Capture d'écran vidéo de la conférence de presse
 

En démarrant la conférence de presse, Benoit Hamon a souligné l’importance d’une bonne alimentation et des circuits courts qui contrairement à ce que l’on pense souvent n’est pas forcément « produire à proximité, mais [plutôt] réduire le nombre d’intermédiaires » qui est un enjeu pour « l’agriculture bio et un mode de consommation plus respectueux de l’environnement et de la qualité des produits ».
 
Le candidat a donc développé les dix propositions de son programme pour une « alimentation de qualité »  qui s’intéresse à la fois au mode de production, mais également de distribution. Le projet du candidat se fonde sur trois piliers : social, écologique et démocratique pour montrer qu’un « futur désirable est possible ».

Benoit Hamon a rappelé que nos habitudes alimentaires ont énormément évolué au cours des 50 ans dernières années bien plus qu’au cours des siècles précédents. Bien manger aujourd’hui est avant tout une question de santé publique, 41% des hommes et 25% des femmes souffrent en France de surpoids à t-il souligné. Entre 1997 et 2017, le nombre de cas a augmenté de 76%, et de rappeler que ce sont les plus pauvres qui sont les premières victimes de ces problèmes d’alimentation.
 
Première mesure : Créer un seul ministère de l'agriculture, de l'alimentation durable et de la forêt. Pour ne plus traiter de la question agricole sans la séparer de la question sanitaire, sociale et écologique.
 
Deuxième mesure : Lancement d’un plan alimentation et santé publique pour lutter contre l'obésité et maladie endocriniennes avec l’interdiction dans les produits alimentaires, de pesticides et de perturbateurs endocriniens en application du principe de précautions.
 
Troisième mesure : Mise en place d’une politique nutritionnelle globale. Campagne sur la nature des modes alimentaires bons pour la santé de l’homme et de la planète. Renforcer la formation nutritionnistes des médecins généralistes et des pédiatres. Faire aboutir la loi sur l’étiquetage nutritionnel et ne pas se laisse influencer par les lobbys.
 
Quatrième mesure : Lancement d’un plan « zéro déchet » pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Développer l’information du grand public sur les DLC et Date de Durabilité Minimale.
 
Cinquième mesure : Favoriser l'installation des jeunes non issus du monde agricole et lutte contre l'isolement des agriculteurs.
 
Sixième mesure : Aider à la restructuration des filières bio et équitables avec un label commerce équitable dont peuvent bénéficier les producteurs français depuis sa loi sur l’économie sociale et solidaire. Instauration de prix plancher sur le modèle du commerce équitable mondial.
 
Septième mesure : Instauration d’un Plan pêche - pêcheur - océan en donnant la priorité au développement de la pêche artisanale et protéger de la pollution. Réglementer l’élevage.
 
Huitième mesure : Une agriculture au service de la biodiversité et de la lutte contre le réchauffement climatique.
 
Neuvième mesure : Approvisionner les cantines scolaires à hauteur de 50% en bio d'ici 2025 pour garantir à tous l'accès au bio.
 
Dixième mesure : Création d'un Comité national d'éthique des abattoirs pour mettre fin aux souffrances animales.

Toute le conférence de presse en cliquant ci-dessous : 
 

 

Mots-clés : alimentation hamon - présidentielles programme - écologie

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/environnement/benoit-hamon-annonce-10-mesures-sur-l-alimentation/1439