Plat du jour - Société

Une fève coquine dans une galette en classe de CE2 !

Ecrit par Fred Ricou le 11.01.2017

Parce que la galette des Rois est un peu comme une boite de chocolat dans Forrest Gump, on ne sait jamais sur quoi l’on va tomber, les parents d’une petite fille d’une école de Saint-Malo ont eu la surprise de voir l’étrange fève que celle-ci avait rapportée de l’école. Si en général, on trouve un petit Mickey ou un Titeuf dans les galettes réservées aux écoles, il se pourrait bien que le pâtissier, cette fois-ci avait la tête ailleurs en là vendant.

 
 
Ce sont nos collègues du Télégramme qui rapporte cette grivoise anecdote. Un parent d’élève a la gentille idée d’acheter une belle et grosse galette pour la classe de CE2 de son enfant. Les parts sont découpées, tous les enfants se regardent, qui à la fève ? C’est une petite fille qui là reçoit, récupère donc la couronne et repart chez elle très fière d’avoir été reine d’une heure.
 
Le problème survient quand les parents de cette petite « monarque » découvrent à quoi ressemble la fève. Point de Mickey, à la place de la petite souris, la fève représente un couple, un homme et une femme en plein ébat sexuel avec la mention écrite en gros dessous : LEVRETTE.  Les parents de la petite fille prennent le chemin de l’école privée catholique pour essayer de comprendre comment l’Éducation nationale pouvait, à nouveau, tolérer ce genre de chose !
 
Bien entendu, l’école ou le bon père de famille n’y sont pour rien. C’est en fait l’apprenti boulanger, un peu tête en l’air, qui s’est trompé de galette. La galette « Levrette » était en fait destinée à un club de rugby local ! L’article ne dit pas si l’équipe de rugby a eu une fève moins coquine qu’elle n’espérait !
 
En attendant, les parents de l’école Amélie-Fristel ne disent pas merci au jeune boulanger… ni à Jacquie et Michel !

Source : Le Télégramme

 

Mots-clés : fève levrette - coquine boulanger - erreur

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/une-feve-coquine-dans-une-galette-en-classe-de-ce2/1352