Critiques - Pour apprendre

Fumer, saler, sécher : Les salaisons, le petit plaisir de saison !

Ecrit par Fred Ricou le 15.12.2016

Saucisson, jambon, morue salée, saumon fumé, gravlax, que ce soit en salaison, en fumage, en séchage, ces techniques qui date au minimum du deuxième millénaire avant J-C continuent de faire partie de nos habitudes alimentaires. Longtemps réalisées dans les campagnes ou par des professionnels, les salaisons sont dorénavant à portée de (presque) tous avec un chouette livre : Le Guide des Salaisons maison.
 

 
De nos jours, les techniques n’ont finalement pas plus évolué que celle que nos grands-parents effectuaient pour garder les viandes et les poissons. Si au départ, sécher la viande et la faire fumer était une méthode de conservation en l’absence de source de froid, le temps a fait que l’on a commencé à réellement travailler ces viandes et ainsi les accommoder de différentes manières. Plusieurs chefs se mettent à faire eux-même leurs propres salaisons. Pour exemple, il y a quelques semaines, Guillaume Sanchez, le chef du Nomos à Paris était très fier de mettre en photo sur les reseaux sociaux son jambon de porc  basque Kintoa... 
 

 
Salaison vient directement du mot « sel ». Le sel comme exhausteur de goût, mais également le sel qui retient l’eau, qui absorbe l’humidité. Plongées dans la saumure ou frottées au sel directement, différentes pièces de viandes ou de poisson s’y prêtent très bien. Mais il existe également d’autres moyens de conservation comme la fumaison, à froid ou à chaud, au barbecue ou au four. 

Alors, c’est effectivement plus facile quand on a une maison à la campagne que dans un 34m2 en ville, mais à coeur gourmand rien d’impossible… et surtout, avec la quantité de scandale alimentaire concernant la charcuterie industrielle, il est toujours intéressant de se dire : "Et si j'essayais..." 

Bon, il faut avouer que les salaisons et les séchages ne se font pas dans la journée, et que pour certains morceaux de viandes, il faut s'armer de patience pour les déguster. Ainsi s'il faut 7 à 10 jours pour saler une morue, un jambon entier peut aller de 6 à 24 mois, mais pour quel résultat ! 

Ainsi, simplement, le saumon gravlax ou encore le magret de canard séché sont très facile à préparer (même dans un appartement en ville...) et nécessite quelques jours pour avoir un résultat bluffant qui surprendra quiconque au moment des fêtes quand ils arriveront sur la table en disant que c'est "fait maison"... 

Ce beau guide, donc, est une mine d'information pour qui veut s'essayer à cette pratique culinaire ancestrale et propose même de construire soit même son propre fumoir ainsi que 50 techniques différentes pour s'amuser avec les goûts des viandes. 

Maintenant, quand on vous prendra pour un jambon vous saurez quoi faire pour ne pas sécher... 

Fumer & Sécher viandes et poissons
Turan T. Turan
Marabout
20 €

 

Mots-clés : salaison fumoir - sel fumée - conservation

 

Pour approfondir

Editeur : Marabout
Genre : cuisine
Total pages : 224
ISBN : 9782501116763


Fumer, sécher viandes & poissons

de Collectif

Ce guide, étape par étape, vous expliquera l'art du séchage et du fumage de la viande mais aussi du poisson à la maison : de délicieux gravlax de saumon, des saucissons maison.... Qui n'a pas rêvé de faire son propre Jambon ? Découvrez toutes les techniques ainsi que les processus plus complexes. Perfectionnez vous et développer votre propre style. Aucun équipement coûteux est nécessaire pour commencer : un simple four ou un barbecue suffit !   - Des instructions complètes pour le fumage à chaud et le froid à l'intérieur

J'achète ce livre grand format à 20 €

Retour en haut

http://7detable.com/article/pour-apprendre/fumer-saler-secher-les-salaisons-le-petit-plaisir-de-saison/1305