Suggestions - En 7 minutes

Recommandations pour une Saint Valentin réussie XXX !

Ecrit par OB-Wan Sashimi le 10.02.2017

La Saint Valentin approche, bien sûr si on connaît des Valentins ou des Valentines ça va être leur fête... Mais une fois mise de côté cette lapalissade, c'est aussi la fête (commerciale) des amoureux. À la rédaction, nous nous sommes demandé ce qu'on allait pouvoir en dire, de cette « fête », qui est loin d'être un événement en relation avec l'alimentation, sauf si celle-là même, nous aide à passer une bonne soirée...

 

CC0, pixabay
 
L'option facile était de présenter les créations pâtissières d'illustres cuisiniers, stars du moment, pour qui ce genre d'événements sont des étapes imposées dans le calendrier, étant donné que leur conseiller de communication refuse de passer outre. Cet exercice de style répond lamentablement à des codes kitchs et immuables. S'imposent alors sur les desserts, des cœurs, du rose et du rouge, ou des petits nœuds… Voir même les trois à la fois.
Le grand débat qui a donc accaparé (au moins 7 minutes) la rédaction a conclu sur cette évidence unanime : les cœurs et les petits nœuds nous emmerdent.

Voilà qui nous soulage tous.

Partant du principe qu'il sera déjà quasi impossible de réserver un bon restaurant, puisque l'imagination collective débordante nous amène tous à ce point, et qu'après avoir quoi qu'il en soit bien mangé et bien bu (dehors ou à la maison) cette fête des amoureux doit évidemment se conclure par des ébats inoubliables. Sans quoi, l'investissement, robe, nouvelle chemise, restaurant, vin, champagne, dessert, cadeau… perdrai lui-même toute sa saveur et semblerai un poil exagéré. Nos conseils pour la Saint-Valentin vont donc naturellement porter sur ce point clé d'une soirée inoubliable.
 

CC0, pixabay
 
Et comme tout sportif de haut niveau, pour viser la performance, il est indispensable de se préparer pour être au top le jour de la compétition. C'est ainsi qu'on propose de débuter quelques jours avant en commençant à intégrer dans les repas quelques aliments clés pour être fin prêt le moment venu. On laissera alors le temps aux nutriments magiques de produire leurs effets excitants, vasodilatateurs, aphrodisiaques et/ou euphorisants.

Commençons donc le week-end qui précède (c'est à dire ce weekend ! )  en se procurant une bourriche d'huîtres, une demi-douzaine chacun, chaque soir, sera la posologie qu'il faudra suivre jusqu'au jour J. Le zinc et le sélénium qu'elles contiennent assureront la production de testostérones indispensable à nos deux prétendant au titre. Puisqu'il est démontré qu'un déficit de zinc chez l'homme diminue sensiblement la production de cette hormone. Voilà qui devrait éviter quelques bugs navrants.

Dans la même lignée, une ou deux plaquettes de chocolat, noir bien sûr, le sucre et les graisses présents dans les autres types de chocolat n'apporteront rien d'intéressant pour notre objectif. En revanche, le cacao contient de la théobromine aux effets psychotoniques ce qui devrait donner à notre couple de champions l'état d'esprit idéal pour une belle soirée. La posologie consiste à déposer quelques carrés de chocolat dans une coupelle pour grignoter pendant le film du soir quelques jours avant. À noter qu'étant également un vasodilatateur monsieur aura droit à une dose supplémentaire chaque soir.

Il serait également judicieux de prévoir un passage chez le traiteur chinois du coin, idéalement l'avant-veille pour vous procurer le repas du soir, le choix se portera sans équivoque sur un plat à base de gingembre. De même, pendant quelques jours au boulot laissez tomber votre chewing-gum habituel aux arômes artificiels de menthe. On lui préférera des bonbons naturels à base de cette racine. Et puisqu'on est là, chez le traiteur asiatique, on en profitera pour lui prendre une boite de ginseng en poudre pour les infusions de lundi et mardi soir.
 
It's just fruit! ;-)
CC BY 2.0, Wapster

Enfin, si par chance on est un tant soit peu cuisinier, il serait judicieux de concocter un plat contenant du safran, pour cela on s'orientera vers les cuisines orientales, voir ibériques (hé hé, pas fous les Espagnols !). Le safran est en effet l'épice aphrodisiaque par excellence. Plusieurs études ont démontré son action stimulante grâce à phytostérol dont l'effet est aussi efficace que nos propres hormones, une sorte d'hormone végétale. Les Chinois avaient noté ce "détail" depuis plus de 2000 ans avant J.C...

N'oubliez pas le jour J, au boulot, dans l'après-midi une bonne tasse de thé maca donnera l'assurance d'un moment hors du commun (ne pas confondre avec le thé matcha), en le mélangeant à un jus de fruit par exemple, puisque les Incas le consommaient en vue d'améliorer leur tonus sexuel.

Ce qu'on peut dire finalement, c'est qu'avec tout cela, on aura mis toutes les chances de notre coté pour passer une bonne soirée quoi qu'il en soit. Au moins pour ce qui est de la performance... Et comme il ne faut pas perdre à l'esprit que l'important c'est celui ou celle qui vous accompagne, une bonne bouteille, et deux trois trucs à grignoter feront l'affaire... Puisque le dessert... C'est l'autre !

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/en-7-minutes/recommandations-pour-une-saint-valentin-reussie-xxx/1430