Plat du jour - Economie

Le Beaujolais nouveau, victime de son marketing

Ecrit par Bérengère Condemine le 25.11.2016

Le Beaujolais nouveau, revenu jeudi dernier est encore une fois boudé par les Français. Les ventes chutent depuis quelques années. Les étrangers ont beau l’apprécier, il semble que les opérations marketing ne passent plus auprès de nos concitoyens. Depuis dix ans, les ventes se divisent par deux. Le vin festif a fini par lasser. 

 

CC PIXABAY

Après avoir connu de mauvaises conditions météorologiques au printemps et un temps réconfortant en août, il est réapparu. Cette année encore, le budget autour de la communication du produit s’estime à environ 500 000 euros, avec une campagne radio diffusant 310 spots publicitaires sur quatre radios nationales. 

 

Les producteurs tentent de se réapproprier la fête, pour mettre en avant les atouts des vins Beaujolais. Mais les chiffres ne mentent pas. En 2015, 25,7 millions de bouteilles sont vendues, en 2014, 28 millions. Des résultats en baisse, depuis les années 2000. Une chute de 5 % supplémentaire est attendue cette année. 

 

La communication du produit a amoindri sa qualité, lui donnant l’étiquette de vin « piquette ». Certains trouvant en bouche un arôme « banane », « cerise ». Les Français gourmets n’en veulent plus, ils souhaitent du raffinement en bouche. « Pour un consommateur qui s’y connaît, un minimum, cette “fête”, est la même escroquerie que la proposition de payer un million pour un tambour de Stradivarius ».

 

Certaines chaînes de distributions alimentaires, n’ont pas déployé leurs catalogues annules sur ce vin primeur, comme Leclerc et Géant Casino. Alors que certains ont sorti le grand jeu, comme Monoprix, qui a sélectionné 5 crus, dont un bio, déclarant qu’il s’agissait d’« un choix qui permet de découvrir tout le fruit et le croquant de ce millésime 2016 ». 

 

Heureusement pour les producteurs, l’évènement n’est pas seulement franco-français, mais mondial. Des pouvoirs publics et entreprises le médiatisent. Comme le réseau « Alliances françaises sur le site rendezvousenfrance.com. À Bruxelles, les Compagnons du Beaujolais font leur sortie annuelle. À Seattle, un festival est organisé par la Chambre du Commerce franco-américaine. Sans oublier les Japonais, qui peuvent faire un plouf dans une piscine de vin pour l’évènement.

 

Mots-clés : Beaujolais nouveau marketing - vente France baisse

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/economie/le-beaujolais-nouveau-victime-de-son-marketing/1194