Plat du jour - Ailleurs

Mangez du chocolat ! C'est bon pour les enfants... des producteurs !

Ecrit par Petit Louis le 09.03.2017

Le chocolat, en faisant le bon choix, cela peut être bon pour les enfants, certes, mais surtout les enfants des petits producteurs de cacao. Souvent, les géants de l'agroéconomie ne se soucient guère ni de l'environnement qu'ils exploitent sans respect ni de la main-d'œuvre locale également exploitée sans respect. Lorsqu'un projet ambitieux nous propose de déguster confortablement dans notre canapé quelques chocolats de bonne qualité en ayant la conscience tranquille pour que personne ne souffre de notre vice et qu'en plus, ce projet prend soin des enfants en leur permettant d'étudier...  On en reprend !

 

 
On ne sait pas dater avec exactitude l'arrivée du chocolat en France, ni par quels moyens et grâce à qui il nous est arrivé. Une seule certitude, des Aztèques à la Cour de France, depuis le XVe siècle, le chocolat ne cesse de ravir les papilles des Français.
Pour l'année 2015, les chiffres publiés par le Syndicat du Chocolat étaient sans appel : les Français dépensent en moyenne 110€ par an en chocolat. Plus de 300 000 tonnes de chocolat ont été vendues cette année en France et plus de 460 000 tonnes exportées. Une autre étude menée par LH2 prouve que les Français sont "Chocolat addicts" : plus de 35% d'entre-eux consomment du chocolat chaque jour et 83% en mangent au moins une fois par semaine.

Chocolatemall s'adresse à tous les Français, petits et grands, en âge et en taille. Particuliers et professionnels peuvent trouver sur le site de Chocolatemall des produits authentiques, d'une grande qualité et issus du commerce équitable.

Chocolatemall.net est ainsi un site né de sa volonté et de son ambition. Il souhaite offrir aux particuliers et professionnels demandeurs, une plateforme regroupant des produits d'une qualité indéniable, fruit du sourcing rigoureux de la société mère, au meilleur rapport qualité/prix possible. Pour s'assurer de la qualité de ses chocolats, Chocolatemall fait appel à son fournisseur unique : Luker. Un mariage de raison et de passion commune.
 

 
En effet, Luker est une marque qui propose un chocolat fabriqué avec des fèves de cacao, d'origine unique (propre à une région, un terroir), soigneusement sélectionnés, avec un profil gustatif unique. Au travers de son approche "The Luker Way", l'entreprise s'engage tout autant dans la qualité de ses productions que dans celle du traitement des employés, des producteurs partenaires et du respect de la nature. En avançant main dans la main avec le producteur Luker, ChocolateMall s’inscrit ainsi dans une démarche réelle de RSE ; création de plantations, projets de soutien pour venir en aide aux travailleurs et aux populations locales, veille au respect de l’environnement, de la faune comme de la flore locale…

Chocolatemall est fier de soutenir, au travers de cette collaboration, des démarches sociales, environnementales et économiques, dans un secteur où les géants règnent en maîtres et ne se soucient pas toujours du bien-être des petits producteurs locaux.

Dans le cadre de son engagement RSE, Chocolatemall signera en mars 2017, un partenariat officiel avec les promoteurs du projet "SolarPack". Ce projet est soutenu par l'Unesco. L'approche consistera à affecter 2% des ventes HT réalisées sur le site à la distribution de cartables solaires. Cette distribution sera destinée aux enfants de producteurs de cacao ivoiriens résidant dans des zones rurales reculées. A noter que ces personnes bénéficient le moins des retombées du marché mondial du cacao et n'ont pas toujours un accès à l'électricité.
Ce cartable est composé d'un petit panneau solaire relié à une lampe permettant un éclairage autonome de 4 à 5h le soir. La signature de ce partenariat aura lieu courant mars 2017, au sein même des locaux parisiens de l'Unesco.
 

 

 

Mots-clés : Chocolat cacao - commerce équitable respect environnement - UNESCO

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/ailleurs/mangez-du-chocolat-c-est-bon-pour-les-enfants-des-producteurs/1516