Suggestions - Agenda

Top Chef Saison 11, et voici tous les candidats !

Ecrit par Fred Ricou le 05.02.2020

Ils sont quinze. Dans quelques semaines, tout ces visages seront familiers aux téléspectateurs de M6 qui vont regarder la 11e saison de Top Chef. Dés le 19 février, branle-bas de combat dans les cuisines. Petit tour d’horizon des différents candidats…

 

(© Marie Etchegoyen / M6)


Diego Alary - Ivry sur Seine (22 ans) 
C’est le plus jeune avec le candidat Belge, Mallory Gabsi. Il a fait son apprentissage dans les cuisines de William Ledeuil, et devenu commis chez Guy Savoy. Jeune chef au Simone, à Paris. Demi-chef de parti pendant 18 mois chez Alain Ducasse. Depuis 2019, il est chef au restaurant Les Pères Siffleurs (Paris 15e). Jeune donc forcément fougueux, il aime les goûts francs comme l’acide, le brûlé et le piment. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Jean-Philippe Berens - Baulieu-sur-Mer (29 ans)
Après 4 ans d’apprentissage, il devient demi-chef de partie au Relais Plaza à Paris. Par la suite, il devient chef de partie à La cour Jardin, puis 1er chef de partie de Stéphanie Le Quellec (Gagnante de la saison 2 de Top Chef et aujourd’hui, vient d’obtenir deux étoiles pour son restaurant parisien, La Scène) et revient au Relais Plaza et à la cour Jardin pour être sous-chef de cuisine aux côtés de Philippe Marc. Treize ans dans les palaces l’on formé à la grande tradition française, il s’est spécialisé dans la cuisine méditerranéenne. Depuis 2019, il est sous-chef de cuisine du restaurant étoilé Le Grill.
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Pauline Berghonnier - Rocquencourt (27 ans) 
Un apprentissage au Saint James à Paris, plus belles maisons, elle devient cheffe de partie à l’Angélique à Versailles. Elle rejoint la galaxie Ducasse en 2018 et devient cheffe du Bistrot Allard. Très rigoureuse, elle a cœur de toujours bien assaisonner et de maîtriser ses cuissons. Grâce à Top Chef, elle rêve d’ouvrir un restaurant avec son compagnon. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Adrien Cachot - Paris (29 ans)
C’est un peu l’O.V.N.I de cette saison. Calme olympien, un peu dans sa bulle. Il s’avère qu'Adrien est un redoutable candidat qui va en surprendre plus d’un ! Trois ans chez Nicolas Magie, deux chez Christian Etchebest (aucun lien…), il travaille également pour le chef Benoit Gauthier avant de devenir l’un des rares jeunes chef propriétaire de son restaurant, Détour. Il est annoncé comme l’un des futurs grands talents de la scène culinaire.
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Martin Feragus - Paris (27 ans)
Il est passé par les cuisines des plus grands. Yannick Alleno, Christian Constant, Thierry Marx, aujourd’hui Martin Feragus est sous-chef dans le Palace du Lutetia. Sa cuisine s’inspire du minimalisme scandinave ainsi que du Japon. Il souhaite devenir l’un des Meilleurs Ouvriers de France et obtenir deux étoiles. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Mallory Gabsi - Bruxelles (22 ans)
Le jeu de mot avec son nom va être simple. Le jeune belge devrait faire des étincelles et se faire ainsi appeler « Gabsi, le Magnifique ». À seulement 22 ans, il est sous-chef dans un restaurant doublement étoilé. Il a toujours navigué entre la France et la Belgique. Lors d’un bizutage, il perd l’usage de son œil droit. Là ou un autre aurait laissé tomber, il va trouver en lui une force incommensurable pour arriver là où il est aujourd’hui. 


(© Marie Etchegoyen / M6)


David Gallienne - Giverny (30 ans)
Depuis le 21 janvier dernier, David Gallienne a repris entièrement les commandes du Jardin des Plumes des mains du chef Éric Guérin avec qui il travaillait déjà depuis quelques années. Sa cuisine est portée par le végétal, ses assiettes sont délicates et colorées. Être enfin lui-même dans sa vie personnelle, lui a permis de s’affirmer dans sa vie professionnelle. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Gianmarco Gorni - Paris (28 ans)
Passé par les cuisines du Mori Venice Bar quand il est arrivé à Paris pour apprendre « la plus belle cuisine du monde », il passe également trois ans chez Thierry Marx. Puis six mois dans le restaurant deux étoiles de David Toutain, et devient second du chef Sylvain Sendra (dont 7deTable parlera dans quelques semaines…). Il est aujourd’hui le chef du restaurant Goguette. Il fait fi des règles établies et propose une cuisine audacieuse et instinctive. Il rêve d’ouvrir son restaurant d’ici deux ans. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Gratien Leroy - Nouzonville (29 ans)
Nous avons déjà rencontré Gratien Leroy. Gagnant d’Objectif Top Chef, il est le seul non-professionnel de la compétition. Comptable de son état, il avoue sans problème qu’il s’est formé dans les livres et en regardant les gestes des chefs dans les émissions culinaires. L’autodidacte face aux jeunes chef.f.es en place depuis de nombreuses années, il se pourrait qu’il nous surprenne. On le sait, il va directement dans la brigade de Philippe Etchebest. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Nastasia Lyard - Paris (30 ans)
Avant la cuisine, Nastasia commence par la charcuterie pour rejoindre les cuisines d’Eric Fréchon au Bristol. En 2018, elle travaille avec Christopher Hache et devient par la suite sous-chef au Spoon d’Alain Ducasse et intègre la Brasserie Astair de Gilles Goujon en tant que cheffe. Revenue à ses premieres amours, elle travaille actuellement chez le charcutier Gilles Vérot. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Justine Piluso - Paris (26 ans)
Après avoir intégré l’Institut Paul Bocuse, elle devient demi-cheffe de partie au restaurant triplement étoilé Le Petit Nice, de Gérald Passédat à Marseille. Elle part, par la suite, en Italie en tant que cheffe de partie à Vérone. En rentrant, elle devient cheffe de partie au Bistrot de l’Estrapade à Paris avant d’être cheffe propriétaire de son restaurant en 2016, le Cappiello.
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Mory Sacko - Ruel-Malmaison (27 ans)

Il commence comme commis pour se retrouver demi-chef de partie au Royal Monceau et enchaine par la suite avec le Shangri-La à Paris en 2015. Il intègre le Mandarin Oriental avec Thierry Marx et devient sous-chef. Il rêve d’ouvrir son restaurant et d’obtenir une étoile le « plus vite possible ». 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Arthur Vonderheyden - Amman - (31 ans) 

Originaire de Bordeaux, Arthur commence par une école de commerce. Il change de voie, commence l’école Lenôtre, devient par la suite sous-chef et chef de cuisine à l’Atelier Joël Robuchon à Paris pour partir devenir chef de cuisine à La Capitale, à Amman en Jordanie. Ses plats ont des saveurs justes et précise. Il est possible qu’il rentre en France s’il emporte la compétition. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Jordan Yuste - Sète (30 ans)

Il a été technicien médical jusqu’en 2014, il avait alors 25 ans. 6 ans plus tard, il est chef de son restaurant à Sète, L’Arrivage. Il s’est formé sur le tas au restaurant Coté Mas à Montagnac où il est devenu chef de partie pour le consultant Jerôme Nutile. Puis est devenu chef pâtissier et prend la tête du Mas à Mèze. Un gars entier, comme sa cuisine. 
 


(© Marie Etchegoyen / M6)


Maxime Zimmer - Liège (29 ans) 

Deuxième belge de cette aventure 2020, Maxime est chef de son propre restaurant Un max de goût ! Il a été élu Meilleur Jeune Chef de Wallonie et a obtenu la note de 14/20 au Gault & Millau. Sa cuisine est très influencée par le Japon… bien qu’il n’y soit jamais allé ! Une victoire à Top Chef pourrait lui faire faire le voyage !
 


(© Marie Etchegoyen / M6)

 

Mots-clés : candidats - Top Chef 11 - chefs cuisiniers

 

Retour en haut

https://7detable.com/article/agenda/top-chef-saison-11-et-voici-tous-les-candidats/2876