Suggestions - Agenda

Olio Nuovo Days, et si l'on fêtait l'huile d'olive nouvelle ?

Ecrit par Fred Ricou le 15.01.2018

Pendant cinq jours, du 16 au 20 janvier, l’huile d’olive se fête à Paris, dans plusieurs lieux, pour des dégustations, des conférences, des dîners, etc. Si l’huile d’olive parle désormais à l’ensemble des Français et si l’on connaît les huiles provençales ou encore les huiles espagnoles ou italiennes, on se doute peut-être moins que le Japon fait également partie des pays oléicoles. Olio Nuovo Days fête les huiles mondiales, le Japon est l’invité d’honneur !

 
 
C’est lors d’un voyage en Italie qu’Emmanuelle Delechette tombe littéralement amoureuse de l’huile d’olive, le producteur lui affirme que celle du mois d’août est bonne, mais l’huile nouvelle de novembre est incomparable. Suite à un manque et une frustration à Paris de ne pas retrouver celle de ses vacances, l’ancienne responsable communication des Planet Hollywood qui est passée « de Sylvester Stallone à l’huile d’olive et aux chefs », décide de créer « comme pour le Beaujolais nouveau » un festival de l’huile d’olive nouvelle. S’il existe des festivals sur ce thème en Italie ou en Californie, ils sont avant tout mercantiles et mettent en avant un seul et unique produit vendu sur place.
 
« Ce que j’aime avec l’huile d’olive, c’est le côté fédérateur. Il n’y a pas de problème de religion. J’aime ce qui est universel et l’huile d’olive répond véritablement à cette aspiration » explique l’organisatrice. Emmanuelle Delechette va se former à l’huile d’olive et celle qui « ne connaissait personne là-dedans » va donc créer ce festival dans le but non pas, de seulement parler d’huile d’olive ni de la vendre, mais surtout de « magnifier le produit ».
 
Emmanuelle Delechette travaille tout au long de l’année avec des chefs « Je leur donne des petits flacons avec des numéros, je reconditionne les huiles d’Italie, d’Espagne, de Tunisie, du Japon… et les chefs choisissent ce qu’ils aiment en n’ayant aucune idée préconçue sur les huiles proposées. »  La première année du festival, un petit producteur d’huile d’olive de Banyuls a vu son huile d’olive choisie par le chef du Lucas Carton. Monté à Paris, dès  qu’il a pu goûter le plat que le chef Julien Dumas avait fait avec son huile « J’ai cru qu’il allait faire une crise d’apoplexie, tellement il était ému ! ». Aujourd’hui, il vend son huile à tous les étoilés de sa région.
 
Comme le dit Emmanuelle Delechette, « L’huile d’olive, c’est un jus de fruit ! Plus on là consomme fraîche, plus ses vertus sont intéressantes pour la santé et plus son goût est marqué. C’est donc plus facile de déterminer ce que l’on aime de ce que l’on n’aime pas. » Pour le grand public, l’idée première de Olio Nuovo Days est surtout de trouver l’huile d’olive que l’on aime, comme pour un vin, finalement. Faire une généralité serait absurde, tellement les goûts, d’une huile à l’autre, diffèrent.
 
 
Invité d’honneur de cette troisième édition, le Japon fait, lui aussi, des huiles d’olive surprenantes. Lors d’une étude réalisée entre 2007 et 2013, 64% des Japonais utiliseraient de l’huile d’olive, bien qu’ils n’en consomment que 350 grammes par an et par habitant. Le pays est au 4e rang mondial des importateurs d’huile d’olive. « J’ai goûté trois huiles d’olive japonaises à la fin d’une conférence dont l’une m’a rendue folle ! » et même si certaines coutent jusqu’à 300 euros le litre, Emmanuelle Delechette ne pouvait faire autrement que d’invité le Japon pour cette 3e édition.
 
Si, pendant les cinq jours, on voit moins d’huile française que d’huile d’olive étrangère, c’est assez logique. Si la France produit 5000 tonnes par an, elle en importe 100 000. Les huiles d’olive française n’ont pas besoin réellement de communiquer dans l’hexagone, bien que la situation soit en train de changer. Pour cette troisième édition, Olio Nuovo Days signe un partenariat avec l’AFIDOL, l’interprofessionnel de l’huile d’olive, pour toute une série d’évènements à venir autour de l’huile d’olive.
 
Pour le moment, le développement de la manifestation va essayer de se faire dans d’autres capitales. Au même moment, dans les années à venir, Olio Nuovo Days pourra avoir lieu à Madrid (prévu pour 2019…) ou encore à Tokyo.
 
Profitons donc d’Olio Nuovo Days pour partir à la rencontre des différentes huiles d’olive du monde. Faisons des découvertes de l’huile d’olive Japonaise, très peu amère, à celle, Espagnole spécialement faite pour les enfants produite ici aussi, non pas par une multinationale oléicole, mais par un producteur indépendant.
 
Aussi calorique que la fameuse huile de coco dont les foodistas raffolent actuellement, mais où les vertus sont supérieures, on pensait l’huile d’olive bien planquée dans nos placards à côté du vinaigre. Grâce à Olio Nuovo Days, on réapprend à la découvrir et c’est tout ce qu’il nous fallait !

Tout le programme ici

 

Mots-clés : fête huile olive - manifestation Paris - Japon Espagne

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/agenda/olio-nuovo-days-et-si-l-on-fetait-l-huile-d-olive-nouvelle/2013