Plat du jour - Société

Verane Frediani : « Chaque femme chef a un grand rôle à jouer »

Ecrit par Petit Louis le 08.03.2018

À l’occasion de la Journée des droits des Femmes, le site de réservation La Fourchette propose quelques chiffres pour ainsi montrer la place des femmes en cuisine. De plus, l’étude est accompagnée d’une interview de Verane Frediani, la réalisatrice du documentaire « À la recherche des femmes ».  



 

Selon une récente étude de l’association conduite par le Parabere Forum*, plateforme internationale indépendante qui donne la parole aux Femmes dans l’univers de la Gastronomie, la voie culinaire compterait toujours une majorité d’hommes dans ses effectifs :
- 80% des femmes cuisinent à la maison 

- 52% de femmes intègrent une formation BTS Cuisine 
 

Mais une fois en restaurant : 

- 5% des femmes occupent des postes de Cheffes de partie et sous-Cheffes 

- 18% des femmes deviennent Cheffes d’établissement 

- 28% : c’est l’écart salarial moyen entre un homme et une femme dans le secteur 
 
 


 
Quelle est le rôle/la place des femmes dans le monde de la gastronomie aujourd'hui ?
V.F : Les femmes sont très nombreuses dans la gastronomie et l'ont toujours été. Non seulement les agriculteurs sur cette planète sont majoritairement des agricultrices mais la plupart des recettes et des cultures culinaires de la planète sont depuis la nuit des temps créées et transmises majoritairement par des femmes. Avec mon amie journaliste Esterelle Payany, nous avons lancé l'idée il y a quelques semaines de recenser les femmes chefs de France. Nous en sommes à 300 noms et ce que je peux en déduire c'est qu'en France, les femmes sont nombreuses dans les fermes-auberges, les restaurants de villages et les restaurants de cuisine dite ethnique MAIS les femmes cuisinières sont également très présentes en centres urbains dans les nouveaux modèles de restaurants c'est-à-dire dans la gastronomie végétarienne ou sans gluten ou sans sucre....les femmes s'adaptent et innovent parce qu'elles cuisinent pour faire plaisir, pour donner de l'attention et de l'amour aux autres !

Quelles évolutions sociétales peut-on constater sur ce sujet ces dernières années ? (parité, initiatives en ce sens...)

V.F : On constate avant tout que les femmes se forment aujourd'hui au métier de cuisinière comme les garçons, c'est à dire dans des écoles culinaires et non plus chez elles en famille avec maman et mamie. Dans de nombreuses écoles privées françaises, les filles sont aujourd'hui plus nombreuses que les garçons. Dans le public, nous sommes à plus de 30% de filles. Depuis 1997 (seulement) les femmes cuisinières peuvent enfin en France avoir le titre de Maître -cuisinier, créé en 1949 et qui jusqu'en 1997 fut interdit aux femmes. Quant au gouvernement, le chef actuel des cuisines de l'Elysée, Guillaume Gomez, a enfin engagé la première femme en poste fixe dans la brigade de l'Elysée et lors du dernier dîner des chefs organisé à l'Elysée, le déjeuner fut concocté et cuisiné par deux femmes chefs et deux hommes chefs. Ces signaux de parité sont forts, ils incitent les hommes chefs à mieux considérer le travail féminin en cuisine et suscitent également des vocations chez les filles. Nous touchons là au coeur du problème.

Quels sont les challenges que les femmes devront relever ces prochaines années pour forger leur place dans le secte
ur ?
V.F : Les femmes doivent apprendre à jouer le jeu de la communication. Combien de restaurants ne mentionnent même pas le nom de leur chef quand ce chef est une femme....! Les femmes doivent parvenir à avoir confiance en elles, à oser se faire passer en premier dans leur famille, à rêver grand, à y croire et à parler de ce qu'elles font avec fierté. C'est un challenge sociétal ! Voire une révolution!
L'avenir des femmes dans la gastronomie comme dans tout le monde professionnel est aussi bien dans les mains des hommes que dans celles des femmes mais les femmes sont aujourd'hui maîtres de leur destin. À elles de se montrer solidaires entres elles, d'engager des femmes pour créer des équipes mixtes, de former les plus jeunes et de les inspirer... Chaque femme chef a dans ce domaine, un grand rôle à jouer.

*Source : chiffres clés présentés lors de la 3ème édition du Forum Parabere à Barcelone en Mars 2017.

 

 

Mots-clés : journée droit - femme cuisine - restaurant

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/verane-frediani-chaque-femme-chef-a-un-grand-role-a-jouer/2064