Plat du jour - Société

Rupture du jeûne du Ramadan : le nouveau business des restaurateurs

Ecrit par Don Quichotte de La Plancha le 21.06.2017

Le Ramadan se termine ce dimanche et la rupture du jeûne en France aiguise toujours davantage l’appétit des restaurateurs. Des soirées spéciales lui sont dédiées et cette année les demandes sont en hausse de plus de 50%.


الإفطار - 3
Abdulla Al Muhairi, CC BY 2.0
 

Les restaurants se convertissent à « l'Iftar » le temps du Ramadan

 

Alors que pour « les anciens » la rupture du jeûne du Ramadan ne se pratique qu'en famille et à la maison, une jeune génération urbaine, cosmopolite et branchée a bousculé les mœurs. Souvent éloignés de leurs familles, fêter la fin du jeûne (l'Iftar) entre amis au restaurant est devenu le rituel incontournable. Ce dimanche marquera en particulier le dernier jour du Ramadan et son feu d'artifice gastronomique.

 

« De nombreux non-musulmans apprécient la gastronomie orientale et viennent spécialement à cette occasion, ou pour accompagner leurs amis musulmans. C'est une ambiance gourmande, festive et très bon enfant, loin des clichés communautaristes.» commente ce restaurateur.

 

Le Ramadan : un rituel qui s'ancre dans l'agenda gastronomique

 

Plus étonnant encore, des restaurants tenus par des non-musulmans se sont mis aux couleurs du Ramadan et visent une clientèle jeune et branchée. On y déguste la traditionnelle chorba aussi bien que du foie gras halal ou des sushis. Seul bémol pour ces restaurateurs que l'on accuserait trop vite de vouloir s'engraisser pendant le jeûne du Ramadan : l'absence de marge sur la vente d'alcool, détail non négligeable...

 

« Cette tendance est clairement confirmée par l'analyse des chiffres. Les demandes pour rompre le jeûne du Ramadan au restaurant sont en hausse de plus de 50% en 2017, preuve que le phénomène rentre dans les mœurs. Certains restaurateurs imaginent que dans 10 ans on ira déguster de la gastronomie orientale pendant le Ramadan comme on va aujourd'hui dans une crêperie le jour de la Chandeleur» estime Antoine Girard fondateur de Guest Online, start-up française qui gère les carnets de réservations de plus de 2 500 restaurants dans le monde, dont des étoilés comme Bocuse, Bras ou la Tour d'Argent.

 

Mots-clés : rupture jeune ramadan - restauration business activité - religion pratiques ramadan

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/rupture-du-jeune-du-ramadan-le-nouveau-business-des-restaurateurs/1750