Plat du jour - Société

Pudlo 2018, le palmarès au complet

Ecrit par Fred Ricou le 24.04.2018

Lundi soir dans les beaux salons de l’Hôtel Westin Paris – Vendôme se tenait le 28e lancement du Guide gourmand, le Pudlo Paris. Dans une très belle soirée organisée par les éditions Michel Lafon et par l’agence Cook & Com, plusieurs entrants deviennent les meilleurs de cette année dans la version 2018 du célèbre guide menée par Gilles Pudlowski. 

 
 

Photo 7 de Table.com

 
Cuisinier de l’année
Christophe Pelé, Le Clarence, 8e 

« Les coups de génie et de folie de l’artiste Christophe Pelé, passé jadis chez Cirino, Gagnaire et Lasserre, […] fait des étincelles en cuisine. »
 
Révélation et Jeune chef de l’année
Indra Carillo, La Condesa, 9e 

« Le surdoué de la rentrée, le jeune prodige venu du Mexique, formé un peu partout dans des maisons de haute volée. Indra Carillo-Perea, qui a 29 ans, a déjà bien roulé sa bosse, démarrant à Lyon, à l’Institut Bocuse d’Ecully, à Paris chez Rostang, Alléno au Meurice, Fréchon au Bristol, Barbot à l’Astrance, … »
 
Événement de l'année
Alan Geaam
Alan Geaam 16e
 

« C’est « la » table parisienne du moment à découvrir : l’exemple d’une transmission réussie, d’Akrame à Alan Geaam. Ce dernier, qu’on connaît depuis l'Auberge de Nicolas Flamel dans le Marais, créant des « AG » aux Halles comme à St-Germain des Près, a repris le lieu où le premier eut deux macarons. » Récemment étoilés, nous l’avions rencontré 6 mois après l’ouverture de son restaurant gastronomique.
 
Bistrot de l’année
David Lanher & Alexandre Navarro
Racines des près, 7e
 

« À la place d’un banal bistrot de quartier, proche des éditions Gallimard et face à l’église Saint-Thomas d’Aquin, avec de belles chaises chinées et un comptoir stylisé en marbre face à la cuisine ouverte [David Lanher] a imaginé un lieu beau, chic, tendance et dans le vent. La cuisine joue pareillement le classique chic et intemporel »
 
Table étrangère de l’année
Assaf Granit
Balagan, 1er 

« Balagan : désordre, farce, foire, chaos, « bordel » ou pagaille. Le mot, utilisé en yiddish comme en hébreu, viendrait du russe. À cette enseigne, les joyeux drilles de Ma’hané Yehuda, Assaf Granit et Uri Navon ont ouvert une table joyeuse en lieu et place de l’ancien Pinxo d’Alain Dutournier, au rez-de-chaussée de l’hôtel Paris-Vendôme. […] Les saveurs viennent de Grèce, du Liban, de Syrie, de Palestine, du Maghreb, d’Europe de l’Est, d’Italie, en un joyeux mélange, qui se traduisent dans les assiettes par des compositions vives, acides, moelleuses, excitantes. »
 
Accueil de l’année
Virginie et Nordine Labiadh
À Mi-Chemin, 14e 

« Un bistrot de cœur, signé Virginie et Nordisse Labiadh. On doit ajouter qu’un déjeuner de soleil, en salle, colorée, vive, pleine d’ambiance douce et familière, face au bar, comme dans l’arrière-salle, façon bibliothèque chez des amis, ou encore en terrasse, avec vue sur la passante rue Boulard, proche de la rue Daguerre, est comme un rayon de soleil. »
 
Boulangers de l’année
Benoît Gindre et Olivier Haustraete
BO, 12e
 

« Benoît Gindre et Olivier Haustraete, ont repris la boulangerie Bazin, en mixant tradition et modernité. La boutique a du chic avec ses fresques, stucs, moulures 1880 (elle est classée). Mais le style ce qui est proposé est bien d’aujourd’hui. Les farines maison ? Elles sont le fruit du dialogue en direct avec les agriculteurs qui fournissent un blé d’origine. Et tout ce qui se propose témoigne d’un vrai savoir-faire. »
 
Pâtissier de l’année
Kevin Lacôte
KL Pâtisserie, 17e
 

« Sa boutique est discrète au coeur de la bourgeoise plaine Monceau, son salon cosy et charmeur, avec son mobilier chiné néo-1960, made in Pologne. Kevin, qui a travaillé avec de grands noms, Bernard Pacaud à l’Ambroisie, Yannick Alléno […] joue de tours connus, mais à sa manière ludique, légère, savoureuse et séductrice. »
 
Fromager de l'année
Mariette Grammont et Frédéric Devill
Saisons, Paris 3e 

« Elle, native du Nord, fut banquière avant d’être fromagère. Lui, Parisien et violoncelliste, qui accompagne notamment Jacques Higelin, n’a pas abandonné son instrument fétiche pour la rejoindre. » 
 
Torréfacteur de l'année
Hippolyte Courty
L'Arbre à Café, 2e 

« Fondé en 2009, L'Arbre à Café investit en 2011 la Haute Pâtisserie avec une collaboration avec Pierre Hermé pour le Festish Infiniment Café : 24 desserts à base de café : une révolution, puis avec Anne-Sophie Pic. »

 

Mots-clés : Gilles Pudlowski - récompenses guide - restaurants paris

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/pudlo-2018-le-palmares-au-complet/2112