Plat du jour - Société

Le jambon... n'est pas tout blanc !

Ecrit par Lucie Pochet le 21.10.2016

Connu de tous, le jambon a récemment fait parler de lui. Il représente 127 000 tonnes de production par an. À consommer dans un sandwich, ou encore avec une purée maison, le jambon blanc ou plutôt rose a de nombreux secrets et certains sont réticents en ce qu’il en est de sa composition.  

 

CC. PIXABAY


Depuis une émission de Cash Investigation, une polémique autour du beau jambon tout rose a éclaté. Bourré de nitrites, cette viande porc sensée être blanche, sort de l’industrie en aillant une couleur flashy. Le 13 septembre dernier, plus de 2,7 millions de téléspectateurs ont assisté au dévoilement des dessous de la production de ce fameux jambon. Les Français deviennent de plus en plus méfiants vis-à-vis de l’agroalimentaire…
 

Beaucoup de choses sont cachées au grand public, tout comme la composition des bonbons en gélatine, composés eux aussi de porc ou plutôt de ses restes. Certains en deviennent végétarien, d’autres ne veulent plus acheter ne serait-ce que des fruits jugés aspergés de pesticides. Il y a également une polémique datant de la semaine dernière, sur les céréales muesli qui seraient également bourrées de mauvais produits. Le doute persiste, et s’installe de plus en plus en France, comme partout dans le monde. Les consommateurs ne savent pas ce qu’ils consomment et en ont marre.

 

Pour revenir au jambon, sa couleur rosée attire surtout les enfants qui en raffolent la plupart du temps. Robert Volut a expliqué que pour lui « il est impossible de faire du jambon blanc, de couleur rose, sans nitrites » et pourtant pour la charcuterie familiale française Rostain c’est tout à fait réalisable. Expert dans le bio, Rostain a inventé une « méthode innovante » pour réaliser un jambon rose bio, mais évidemment sans présence de nitrites ni nitrates ajoutés. Le goût et l’apparence seraient les mêmes, à la différence qu’il est bien meilleur pour la santé. Une innovation bien utile puisque 67% des Français consomment de la charcuterie une fois au moins dans la semaine et en tête de gondole le jambon blanc.
 

L’industrie agroalimentaire arrive à nous vendre du jambon blanc de couleur rose, eh oui, si la viande était toute pâle, cela donnerait moins envie. Pourtant ce rosé que nous engloutissons à longueur de journée serait à l’origine du cancer colorectal selon plusieurs recherches scientifiques. Et c’est depuis 2006 que l’OMS a défini les nitrites comme « cancérogènes ».

 

À quand le jambon blanc rosé sans nitrites commercialisés dans les grandes enseignes ?


Source : http://www.rostainbio.fr 

 

Mots-clés : jambon bourré de nitrites - Rostain réinvente le jambon rose - 67% de français en consomment

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/le-jambon-n-est-pas-tout-blanc/1069