Plat du jour - Société

Le G20 de la Gastronomie s'apprête à ouvrir les débats

Ecrit par Syrah Merlot de Bergerac le 13.07.2017

La nouvelle assemblée du Club des chefs des chefs, qui se tiendra du 16 au 23 juillet... plus communément appelée le G20 de la Gastronomie. Cette année, les chefs cuisiniers des chefs d’État du monde entier seront accueillis au Canada et Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Élysée, sera le digne représentant de la gastronomie française.

 


 

21 cuisiniers internationaux ont répondu présents, dont Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Élysée, Président de l’Association des Cuisiniers de la République française et l’un des meilleurs ambassadeurs de la gastronomie française à travers le monde. Ils seront accueillis par Katie Brown, cheffe des cuisines du Premier ministre canadien, Justin Trudeau. 

 

Le club des Chefs des Chefs, le club gastronomique le plus exclusif au monde, selon Gilles Bragard qui l’a fondé en 1977, se réunit chaque année pour faire rayonner la gastronomie à l’international, participer à différents événements culinaires et organiser des manifestations caritatives. Pour faire partie de ce club, il faut être cuisinier d’un chef d’État, ce qui limite d’autant le nombre de postulants. 
 

Cette année, c’est donc le Canada qui est à l’honneur !

Visites, dégustations et escales culinaires seront au programme, mais pas seulement : ce sera également l’occasion pour les chefs de participer à des œuvres caritatives. Leur séjour débutera à Toronto, puis se poursuivra à Ottawa, où les chefs seront reçus par le Gouverneur général, ainsi que par le Premier ministre. Ils termineront leur périple culinaire par Montréal. 
 

Fervent acteur du Club des chefs des chefs, Guillaume Gomez, chef des cuisines de l’Élysée sera comme chaque année au rendez-vous ! Au-delà de ses fonctions, il a à cœur de faire rayonner la gastronomie et le métier de chef cuisinier, dans le monde entier. 

La bonne cuisine apporte du baume au cœur, délie les langues et noue les relations, faisant rimer avec élégance diplomatie et gastronomie.

Le Club des Chefs des Chefs en est le plus bel exemple et illustre, d’ailleurs, à merveille les propos de Talleyrand, qui disait en son temps à Napoléon : « Donnez-moi de bons cuisiniers, et je vous signerais de bons traités ! » 

 

Mots-clés : Le G20 de la Gastronomie - chefs cuisine politiques - cuisiner aliments politique

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/le-g20-de-la-gastronomie-s-apprete-a-ouvrir-les-debats/1826