Plat du jour - Société

Le Big Mac perd son créateur

Ecrit par Bérengère Condemine le 01.12.2016

Triste nouvelle dans le monde de la mal-bouffe. Le créateur du célèbre Big Mac s’est éteint le 30 novembre, comme l’a annoncé la chaîne de restauration rapide Mc Donald’s. Jim Delligatti a permis à des millions de personnes dans le monde entier de boustifailler ce sandwich à 508 kCal la pièce. Et cet engouement n’est pas terminé, puisque chaque seconde, sur notre planète sont engloutis prêt de 29 Big Mac. 

 

CC BY 2.0 Flickr franckieleon 

 

Jim Delligatti, 98 ans, ne renaîtra pas de ses cendres, mais laisse derrière lui un héritage mondialement connu. Ce casse-croûte fut créé dans la première franchise Mc Donald’s. 
Et les premières commercialisations ne prédestinaient pas le Big Mac à un tel succès. Comme quoi, tout est une affaire de nom, puisque ce dernier a échappé à "l’Aristocrate" (so compliqué à prononcé pour les américains), et le second "Le burger au ruban bleu". 

Et la jeunesse fit son apparition, Esther Glickstein Rose, secrétaire commerciale âgée de 21 ans proposa le nom Big Mac. Il en fallait peu pour hypnotiser les clients, puisqu’un an après son lancement en 1968, il était intégré dans tous les restaurants américains. Le prix de départ à la vente était de 45 centimes. En France, il a pris 4 euros en plus (pauvre porte-monnaie et pauvre corps).

Une douce composition de trois tranches de pain de sésame. En lisant entre ces lignes se dévoilent une superposition de steaks hachés, laitue (un peu de légumes, ça ne fait de mal à personne), fromage, cornichons (qu’on aime ou qu’on déteste), des oignons. Et le must du must, la sauce spéciale, secrète, une variante de « Thousand Island Dressing (mayonnaise commercialisée, de cornichons doux, de moutarde, le tout mélangé avec du vinaigre, de la poudre d’ail, de la poudre d’oignon et du paprika). 

Quoi qu’il en soit, grâce à ce Monsieur, les lendemains de soirées sont plus beaux, quand on sait qu’un Big Mac nous attend au coin de la rue, ou de l’autre (puisqu’ils sont partout, foutu capitalisme). On aurait presque envie de lui dire merci, mais question éthique, on préfère dire que personne ne doit oublier de « manger cinq fruits et légumes par jour » !
 



Sources : LE MONDE

 

Mots-clés : Mc Donald's foodporn - BigMac restauration rapide - burger

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/le-big-mac-perd-son-createur/1242