Plat du jour - Société

Jamie Oliver fait sa révolution au Congrès de Toronto

Ecrit par Lucie Pochet le 27.10.2016

Après le scandale de la paella au chorizo, Jamie Oliver, grand cuisinier britannique, revient avec une initiative bien précise. Faire manger des produits sains et bons pour la santé. Et pour cela, il décide de s’attaquer directement les coupables…

 
Lors du Congrès BrandLoyalty à Toronto les 3 et 4 octobre dernier, le célèbre et médiatique cuisinier plus qu’engagé Jamie Oliver, a tenu à se faire entendre pour de bon. Déjà adepte des partenariats avec une multitude de supermarchés pour évidemment participer au développement de l’alimentation saine, il a décidé à l’occasion de cet évènement de s’attaquer directement à ceux qu’il juge responsables : les industriels et distributeurs de l’agroalimentaire.

Très médiatisé, son arrivée au congrès n’a laissé personne indifférent et a suscité énormément d’intérêt. Avec ses 36 millions de livres vendus dans les cinq continents, Jamie Oliver sait pertinemment qu’il a de l’influence et compte bien mettre à profit cet engouement médiatique. Son objectif est de faire comprendre à la grande distribution que la faute vient en premier lieu d’eux. 

Pour appuyer son idée, le cuisinier explique qu’« Aujourd’hui, on compte dans le monde 40 millions d’enfants obèses, insuffler une nouvelle alimentation avec des produits frais et non transformés est urgent ». Pour ne pas trop les accabler non plus, il a tenu à évoquer les différents progrès comme les gammes bios, et parle également du commerce équitable ainsi que des produits frais qui sont de plus en plus à l’honneur.

Un bon début, mais c’est loin d’être convainquant pour le britannique. C’est surtout l’alimentation des enfants qu’il veut changer pour avant tout protéger leur santé. Mais cette initiative n’est pas nouvelle, il a collaboré avec Woolworths et a créé « Jamie’s Garden » qui consiste à apprendre aux enfants « le cycle des produits frais » tout en jardinant et en mettant la main à la pâte. Il a même élaboré plusieurs recettes qui rentrent dans la case « bon pour l’organisme ».

Plein d’idées et de résolutions, Jamie est bien décidé à agir. Pour appuyer tout cela, il veut que les magazines proposent plus de recettes simples et faciles de réalisations pour mettre en valeur les aliments frais. Pour terminer, Jamie Oliver rappelle qu’« Aujourd’hui, c’est aux distributeurs et aux parents d’agir pour faire changer de façon active notre rapport à la nourriture ». Voir un chef aussi engagé… ça fait du bien  !

Source : LSA

 

Mots-clés : Jamie Oliver au congrès de Toronto - cuisine saine et bonne - cuisinier britannique engagé

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/jamie-oliver-fait-sa-revolution-au-congres-de-toronto/1091