Plat du jour - Société

Cultiver de la nourriture dans l’espace : une mission qui se concrétise

Ecrit par Villain Juliette le 26.05.2016

Dans l’espace les astronautes en mission ont bien évidemment besoin de se nourrir. Hors la pression atmosphérique ne permet pas de faire pousser des légumes sur le sol des planètes présentent dans l’espace. Ils mangent des plats préparés venus de la terre ou des plats déshydratés ou lyophilisés. L’envoi de nourriture étant impossible, pour les missions longues, les astronautes ont besoin d’une alternative pour pouvoir se nourrir. Les scientifiques font des recherches pour trouver un moyen de cultiver des légumes dans l’espace. Il se pourrait bien que la solution soit trouvée !

 
 

Les ingénieurs de la DLR – German Aerospace Center – située dans la ville de Brême en Allemagne, mettent en place un projet permettant de cultiver des tomates à bord d’un satellite. Ils souhaitent concrétiser leur projet d’ici l’année 2017 à bord d’un satellite nommé Eu :CROPIS. En collaboration avec des botanistes spatiaux, ils ont décidé de cultiver des tomates, car la couleur de ce fruit est facilement repérable à la caméra, ce qui permet de mieux identifier l’évolution de la fertilisation de cette plante au sein du satellite. Jens Hauslage, chercheur principal sur le satellite Eu :CROPIS explique pourquoi ils ont choisi la variété de tomate micro-tina : « C’est de la micro-tina, une tomate qui fait des fleurs et des fruits rapidement. Dans ces expériences qu’on réalise en conditions contrôlées, on surveille comment agit la solution de fertilisation pour ces tomates micro-tina ».

 

Pour pouvoir réaliser ce projet, des scientifiques se sont penchés sur la façon dont les plantes pouvaient pousser alors que la pression atmosphérique ne le permettait pas. Jens Hauslage explique : « On s’est rendu compte qu’une plante n’avait besoin que de 0,1 G pour reconnaître où est le bas ou pour savoir dans quelle direction pousser : ce sera aussi suffisant sur la Lune et sur Mars ». Dans le laboratoire de recherches de la DLR, les scientifiques ont également cultivé des plants de poivrons et de concombres. Il ajoute que les plantes devront être arrosées par l’urine humaine qui est considérée comme « l’or jaune » pour ce chercheur, lorsqu’il est nécessaire de produire des plantes sur des systèmes fermés.

 

Hartmut Müller, gestionnaire de projet satellite compacts au sein du DLR explique les conclusions de ces recherches et comment le satellite Eu :CROPIS permettra de cultiver des tomates : « C’est une serre qui fait pousser des tomates contre les parois extérieures du satellite et quand on fait tourner le satellite, on atteint des niveaux de gravité différents contre ces parois : c’est comme cela qu’on essaie de simuler la gravité sur la Lune et sur Mars ».

 

L’european space agency (ESA) réfléchit également à la mise en place d’un potager de l’espace. Brigitte Lamaze, chercheuse dans cette structure explique que « Faire pousser des plantes dans l’espace, c’est nécessaire : ce sera obligatoire plus la mission dans l’espace sera longue. À partir du moment où on ne pourra pas emmener l’ensemble de la ration alimentaire des astronautes, il faudra trouver une façon de pouvoir produire cette nourriture ». Selon l’ESA, ces recherches ont pour but, dans le futur, de permettre de produire près de la moitié des rations alimentaires des astronautes lors de leur mission qui pourrait atteindre une durée de plusieurs années.



Techno Science

 

Mots-clés : Cultiver légumes espace - mission étoile nourriture - astronautes expériences légumes

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/cultiver-de-la-nourriture-dans-l-espace-une-mission-qui-se-concretise/523