Plat du jour - Société

Corsair propose la gastronomie en business, Michel Rostang aux commandes

Ecrit par Fred Ricou le 29.09.2017

Depuis début septembre, la compagnie Corsair monte en gamme en faisant entrer la grande gastronomie en classe Business. Pour se faire, la compagnie a fait appel au chef étoilé Michel Rostang, au caviar Petrossian et au champage Billecart-Salmon. Si avec ça, on n’est pas plus près des étoiles à 40 000 pieds, c’est à n’y rien comprendre…

 
 
 
Parce que même en classe business, la gastronomie n’avait jamais trop, depuis quelques années, côtoyé les sommets, la compagnie Corsair propose depuis quelques semaines un repas froid créé entièrement par Michel Rostang, un menu « signature » et un menu « prestige » (pour 55 euros de plus…) accompagné de 30 grammes de caviar, d’un demi-homard Breton, de tarama et d’un cœur de saumon : « Les passagers vont y retrouver l’esprit gourmand qui caractérise mes restaurants : les goûts, les bons jus qui donnent envie de saucer son assiette... Notre idée première, c’est de sortir de l’ordinaire et de partager notre passion de la cuisine, de redonner des couleurs et du goût à la classe Business. »
 
Ainsi, comme l’explique Armen Petrossian, il a fallu trouver un caviar, un saumon et un tarama en adéquation avec l’altitude. En effet, en avion, la perception du goût est totalement altérée. En altitude, la pressurisation de la cabine fait gonfler les muqueuses et bloque ainsi le passage des odeurs. Il fallait donc pour ce menu, des goûts sensiblement plus forts, plus corsés : « Je pense que nous avons su trouver une délicatesse de saveurs, une subtilité, une façon de composer... Dans un avion, les passagers sont passifs. Dans ces conditions, toute sensation de plaisir est décuplée par rapport à une situation normale. »
 
Et le tout superbement installé dans un fauteuil ultra-confortable qui se transforme en vrai lit, coussin et couette moelleuse en prime. Le WiFi, l’accès à un iPad pro, une ligne téléphonique, une trousse de toilette. Bref, un petit hôtel trois étoile destination de différents paradis. C’est pas facile facile tous les jours, mais l’on doit s’y faire, quand même, assez rapidement… Bon vol et bon app’ !

 

Mots-clés : corsair avion - gastronomie champagne - caviar rostang

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/corsair-propose-la-gastronomie-en-business-michel-rostang-aux-commandes/1913