Plat du jour - Société

Concours du meilleur pâtissier E. Leclerc : les centres se la jouent gourmande

Ecrit par Don Quichotte de La Plancha le 16.02.2017

Après le concours du Meilleur Boucher, organisé l'an dernier, les Centres E.Leclerc souhaitent aujourd'hui mettre à l'honneur un autre de leur savoir-faire traditionnel : la pâtisserie. Ils donneront le coup d'envoi des sélections régionales de la 1ère édition du Concours du Meilleur Pâtissier E. Leclerc de France, le 22 février prochain. 
 

Les vainqueurs seront sélectionnés pour participer à la finale nationale qui se tiendra le 22 mai 2016 à Paris. Pour évaluer leurs compétences techniques et théoriques et présider le jury national, les Centres E.Leclerc ont fait appel à Angelo Musa, le Chef Pâtissier exécutif du Plaza Athénée. En organisant ce concours, le Mouvement E.Leclerc souhaite ainsi valoriser un métier d'expert qui exige maîtrise technique, rigueur et créativité.
 


 

Le succès des émissions culinaires et la popularité de certains grands chefs pâtissiers (Christophe Michalak, Pierre Hermé, Philippe Conticini, etc.) ont contribué à renforcer l’attrait pour la pâtisserie. Ce secteur séduit de plus en plus la jeune génération ou les adultes en reconversion professionnelle1 et la grande distribution, premier employeur de métiers de bouche, y contribue largement. Les Centres E.Leclerc emploient ainsi près de 2 100 employés en pâtisserie et 1 388 pâtissiers diplômés.
 

De l’art d’être pâtissier


Tarte au citron, forêt noire, madeleines, éclairs, financiers..., la pâtisserie est un art exigeant qui nécessite maîtrise technique, rigueur d’exécution et créativité pour offrir des desserts gourmands et savoureux. Quand un consommateur achète un gâteau ou un entremet au rayon pâtisserie d’un magasin E.Leclerc, il bénéficie de la même qualité de produit et du même savoir-faire que dans une pâtisserie traditionnelle. Pour cette raison, les Centres E.Leclerc ont fait le choix d’organiser, pour la première fois, le concours du Meilleur Pâtissier E.Leclerc afin de valoriser l’excellence et le savoir-faire de leurs artisans.
 

Un concours qui s’adresse à tous les talents, partout en France
 

Le concours du Meilleur Pâtissier E.Leclerc se déroule sur tout le territoire et est ouvert à tous les magasins qui disposent d’un laboratoire de production en pâtisserie, vitrine traditionnelle ou pas. Les candidats doivent être des professionnels en exercice (CDI confirmé) et détenteurs, au minimum, d’un CAP/BEP pâtisserie ou d’un CAP boulangerie, mention complémentaire « Pâtisserie ». Le thème de création qui leur est proposé pour cette première édition est « le printemps ».
 

Des épreuves de sélection régionales et une finale nationale, le 22 mai 2017 à Paris
 

Le contenu des épreuves a été élaboré en partenariat avec l’EBP (École de Boulangerie et de Pâtisserie de Paris) et le CFA de La Rochelle. Les épreuves se dérouleront en deux temps :

1. Des sélections en région

Une épreuve régionale sera organisée dans chacune des 16 coopératives régionales E.Leclerc, entre le 22 février et le 20 avril 2017. Les candidats devront réaliser 3 productions en 5 heures : 2 tartes aux citrons meringuées, 2 entremets pour 6 personnes à base de chocolat noir et 18 éclairs pâtissiers. Ils seront principalement jugés sur leurs compétences techniques.

2. Une finale à Paris au siège de l’EBP

Les 16 finalistes (1 lauréat par coopérative) participeront à la finale nationale qui se tiendra le 22 mai 2017 à Paris.

En plus de l’épreuve technique de 5 heures, durant laquelle ils devront réaliser 2 Saint-Honoré pour 6 personnes, 2 tartes aux fruits frais revisitées pour 6 personnes et 1 présentoir pour Saint-Honoré, réalisé en sucre coulé, ils seront soumis à un examen théorique et à un entretien professionnel.
 

L’évaluation portera à 35 % sur la fabrication, à 45 % sur la dégustation et à 20 % sur la présentation.
 

Le jury national sera présidé par Angelo Musa, chef pâtissier exécutif du Plaza Athénée.
 

Il se composera, notamment, de meilleurs ouvriers de France ; d’un formateur de l’École Lenôtre ; d’adhérents E.Leclerc, anciens pâtissiers de métiers ; et de formateurs de l’EBP et du CFA de La Rochelle. Les 3 lauréats (or, argent et bronze) se verront offrir un voyage. Tous les finalistes bénéficieront d’une formation de 2 jours à l’Ecole Lenôtre (Plaisir) mi-octobre et d’un parcours-découverte dans les meilleures pâtisseries parisiennes.

 

 

Mots-clés : concours meilleur patissier - centres Leclerc concours - desserts gourmandise sucre

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/concours-du-meilleur-patissier-e-leclerc-les-centres-se-la-jouent-gourmande/1453