Plat du jour - Société

Boissons au kava, flexitarisme, wakamé : ce qui vous attend pour 2017 !

Ecrit par Fred Ricou le 17.01.2017

Entre ce que l'on nous annonce et la réalité de ce que l’on vit, il peut y avoir un sacré fossé et surtout, chacun a son idée de ce que sera la fameuse « tendance de l’année ». Alors qu’en 2016, nous devions « tous » manger des pokebowls (des bols de poisson cru accompagné de légumes frais et de riz), nous avons croisé sur internet quelques recettes, mais à part deux trois restaurants, cela n’a pas été la vague hawaïenne annoncée. Alors, pour 2017, sur quel produit allons-nous nous jeter ?

 

Troisième article depuis la fin de l’année 2016 où nous parlons de tendance culinaire pour 2017, il n’y a qu’à la fin de cette année que nous pourrons vérifier le tout. Le petit dernier vient de l’entreprise de distribution américaine spécialisée dans les produits bios, Whole Foods Market qui a demandé à ses experts de devancer les futures demandes des clients. C’est la revue LSA qui en fait, sur son site, un résumé :
 
  • Des boissons bien-être et tonique : Les boissons à base de thé (vert ou noir), l’eau de Coco, le jus de grenade ou encore les boissons énergisantes à base de baobab, mais aussi plus spécial, au kava, au curcuma ou aux champignons médicinaux. On ne sait pas bien si scientifiquement cela apporte un mieux-être, mais dans tous les cas, si c’est bon au goût, cela ne peut pas faire de mal.
 
  • La noix de coco ! Tout est bon dans cette noix, paraît-il. On commence à voir fleurir dans la presse différents papiers qui mettent en avant l’huile et ses bienfaits. Depuis plusieurs mois, l’eau est déjà en vente dans les supermarchés dans de jolies petites briquettes hors de prix. La noix de coco, c’est le nouvel eldorado culinaire qui va remplacer plein de trucs. Plus calorique que le beurre, mais meilleur pour la santé, moins calorique que l’huile d’olive, de noix et de colza. C’est le hype de la noix ! Donc maintenant, c’est parti pour les chips, le beurre et tout le reste…
 
  • Entre également dans la liste, les produits que l’on jetait, mais qui finalement vont être également utilisé ! Pour exemple, le courant vegan utilise régulièrement l’eau des pois-chiches pour faire comme du blanc d’œuf (mousse au chocolat, meringue…), il est également possible de l’utiliser pour aussi en faire de la mayonnaise. C’est de la récup’, c’est bon pour la planète et pour votre petit corps. On réfléchit donc avant de jeter !
 
  • Avant d’arriver dans l’extrême véganisme. On peut passer par différents paliers : ainsi, avant de devenir végétarien, végétalien puis vegan, on peut passer par la case flexitarien. Le flexitarien, c’est celui ou celle qui est pour devenir végétarien total, mais pas aujourd’hui, il y a barbecue... Bref, sans rire, limiter la consommation de viandes ne peut pas faire de mal…
 
  • Les condiments « créatifs » sont aussi de la partie cette année. Ainsi, un peu comme il y a 10 ans où l’on sortait du placard le fameux sel rose de l’Himalaya quand il y avait des invités et que l’on salait avec La Baleine le reste du temps, de nouveaux condiments voient le jour. Ainsi, les sauces au piment habanero ou à l’ail noir sont les nouvelles coqueluches pour épater vos amis. Et si en plus, elles sont vegan, c’est banco la caravane !
 
  • Les produits japonais sont dans le vent. D’ailleurs de plus en plus de restaurants français ont un chef japonais en cuisine qui apporte un petit je ne sais quoi de plus… exotique. Les produits sont presque à portée de main, d’ailleurs, demain (c’est le cas de le dire...) nori et wakamé seront vos deux nouveaux amis préférés. Avant, les algues, c’était uniquement les trucs verts et gluants que l’on trouve dans les méduses à la fin de la plage, demain elles seront toutes dans vos assiettes !
 
  • La tendance (qui va être certainement moins tendance chez nos amis outre-alpins…) ce sont les pâtes qui ne seront plus uniquement à la farine de blé. En effet, dés que l’on peut faire de la farine, on peut faire des pâtes ! Oui, je sais Giulia, Giovanni et Denny, c’est contre nature, mais c’est comme ça. C’est possible, c’est le progrès. Dans la suite logique des pâtes sans gluten, on peut faire des pâtes avec la farine de pois- chiches (encore eux !), de lentille, de quinoa, etc. Arrêtez de pleurer, la Mama, elle veut essayer !
 
  • Un peu une tendance à la con, c’est celle de la « couleur ». Le « pourpre » serait  la classe ultime dans l’assiette en 2017. Ressortez la betterave rouge, faire cuire plus longtemps le riz noir, découvrez l’acai et la carotte violette. Un peu de couleur dans l’assiette, c’est tellement plus joli ! Bon, allez les carottes violettes ont parfois plus de goût que les oranges, nous sommes d’accord…
 
  • Petite dernière qui, on s’en souvient, était déjà dans la liste 2016. C’est un renouveau dans la préparation des plats. Le grand public s’intéresse de plus en plus aux origines de tels ou tels plats, préparés ou comme base de travail. La curiosité, finalement, ne serait pas un vilain défaut... 
 
Parmi cette prospective culinaire, certains courants seront confirmés, d’autres feront rire à la fin de l’année où seront juste un peu en avance sur leur temps. En attendant, si l’on doit faire des vœux (oui, c’est encore la saison) on profite de cette nouvelle année pour devenir curieux, pour découvrir de nouveaux goûts, pour développer ses sens… pour créer sa propre tendance, quoi…

Source : LSA

 

Mots-clés : tendance violet - bio noix de coco - kava

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/boissons-au-kava-flexitarisme-wakame-ce-qui-vous-attend-pour-2017/1362