Suggestions - Nos cantines

L’Assiette Champenoise : on a testé l’offre « L’Assiette des jeunes »

Ecrit par Célia Laherrere le 17.11.2016

Cette année, L’Assiette Champenoise renouvelle son offre « l’Assiette des jeunes ».  Destinée aux moins de 35 ans, l’opération se déroulera du 13/11/16 au 30/01/17 inclus pour un prix rond de 150€. Un tarif « abordable » afin de rendre plus accessible l’expérience d’un repas dans un grand restaurant et de découvrir la haute gastronomie sans casser complètement sa tirelire. 7 de Table a testé pour vous.
 

On ne présente plus l’Assiette Champenoise. La maison familiale portée par son chef Arnaud Lallement peut se targuer d’un brillant palmarès : Cinq toques au Gault et Millau depuis 2009, Trois étoiles décernées par le Guide Michelin en 2014, l’Assiette Champenoise est considérée comme l’une des 27 meilleures tables étoilées de France. Une consécration qui récompense la cuisine créative et élégante d’Arnaud Lallement qui s’attache à mettre en valeur les produits de sa région, et en premier lieu, les vins de Champagne.

Le 13 novembre dernier, le restaurant lance l’opération l’Assiette des Jeunes. Celle-ci est présentée comme suit :
 
« Offre valable pour les moins de 35 ans,  les dimanches et les lundis midi et soir.
Menu gastronomique, apéritif, champagne et vins inclus. (menu accord mets & vins avec un verre par plat).  
Le prix par personne est de 150€.
Offre limitée uniquement sur réservation. » 
 
Réservation prise pour le lundi midi. Après quarante-cinq minutes de train depuis Paris Gare de l’Est puis cinq minutes de taxi, nous arrivons à Tinqueux devant l’imposante demeure bourgeoise qui se partage entre l’hôtel 5 étoiles et le restaurant gastronomique.  Partiellement rénové en 2005, le lieu a beaucoup de charme : entrée aérée, mobilier contemporain, jardin d’hiver…un décor dont émane une atmosphère tranquille de maison de campagne .  

L’apéritif est servi au bar et se poursuit dans la salle du restaurant. Le service répond aux exigences des trois macarons : fluide, discret et attentif. Le personnel met rapidement à l’aise. Rien ne laisse présager que nous sommes là dans le cadre d’une offre particulière.
Le menu est très bien construit : deux amuses-bouches, deux entrées, un poisson, une viande, chariot de fromages et un dessert, café ou thé (à choisir parmi un large choix de variétés d’exception) et mignardises. Un format qui permet d’appréhender le style culinaire d’Arnaud Lallement et de prendre toute la mesure de son talent et de sa créativité. C’est donc une partition originale et non linéaire qui débute en Champagne par une revisite de la potée champenoise, puis détour par l’Italie dans un plat de ravioles au Fontina (fromage italien à base de lait de vache) et émulsion au jaune d’œuf. Retour sur les côtes françaises pour le Saint-Pierre de petit bateau dans un mariage iodé/sucré/acidulé entre le poisson, l’algue et la betterave avant de regagner les terres avec une tourte au foie gras et pigeonneau fermier parfaitement exécuté.

Le dessert décline le citron de Bachès en différentes textures, températures et intensités de saveurs. Le fruit est reproduit à la perfection. L’illusion est complète. C’est saisissant de beauté et de fraicheur.
L’accord mets/vins (compris dans l’offre) est l’affaire de Frédéric Bouché. Là encore, la sélection est bien pensée malgré, peut-être, le peu de place donné aux vins de Champagne : Extra Brut Grand Cru « Les Parcelles » de chez Paillard, Sancerre blanc en 2015 de Pascal Jolivet, Château La Verrerie « Famille Descours » en 2012 et un ratafia de Champagne Julien Chopin.
On conclut le déjeuner par une dégustation de café du Mexique et quelques cannelés, confortablement installés dans les fauteuils en cuir du jardin d’hiver.

Aucune surprise au moment de régler l’addition : 150€, pas un centime de plus. Le défi est donc amplement relevé. L’Assiette des jeunes permet de vivre pleinement l’expérience d’un repas à l’Assiette Champenoise tout en affichant un rapport qualité/prix remarquable. Nous n’avons constaté aucun ajustement de la qualité de service et de la qualité des plats proposés. L’établissement conserve le même niveau d’exigence sur l’ensemble de ses prestations.

L’opération se termine fin janvier, il va donc falloir se dépêcher. À travers l’Assiette des jeunes, Arnaud Lallement offre une belle occasion aux jeunes gastronomes de faire plaisir ou de se faire plaisir. Pas d’hésitation, réservez vite !

 

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/nos-cantines/l-assiette-champenoise-on-a-teste-l-offre-l-assiette-des-jeunes/1171