Suggestions - En 7 minutes

4 jours, 1 île : Escapade gourmande en Corse

Ecrit par Célia Laherrere le 24.07.2017

C’est un fait, on passera l’été sans prendre de congés. Bien qu’il s’agisse d’un choix de notre part (et que nous sommes conscients que cet automne, lorsqu’il fera froid et que tout le monde travaillera, nous, on fera nos valises direction la plage), notre gorge se serre lorsque, irrémédiablement, on tombe sur une photo d'une collègue de bureau, un verre de mojito à la main sur une plage, l’eau étincelante de la Méditerranée en arrière-plan. Tout n’est pas perdu. Afin de se libérer de l’enclave citadine le temps d’un grand weekend de quatre jours, on a trouvé quatre adresses en Corse, quatre pépites à moins de 2 heures d’Ajaccio. Prêt ? Décollez !

 
 
JOURS 1 ET 2 : PIANA/CARGESE
 
Hôtel/restaurant Les Roches Rouges, un voyage hors du temps
L’émerveillement commence dès le trajet depuis Ajaccio. Sur votre gauche, la mer étincelante du golfe de Sagone, puis celles du golfe de Porto où les roches rouges orangé déchirent le ciel, au pied desquelles on devine des calanques atteignables qu’à pied. La montée vers Piana se révèle de toute beauté.  L’imposante bâtisse des Roches Rouges, érigée à flanc de colline, expose sa façade blanche aux volets rouges vers les eaux du golfe. Construite en 1912, elle conserve un charme suranné totalement irrésistible. Aujourd’hui tenu d’une main de fer par la charismatique Mady Dalakupeyan, le lieu dispose d’une trentaine de chambres spacieuses, à l’ancienne (parquet en point de Hongrie, mobilier d’époque, etc.) avec vue mer ou jardin.
 
Le restaurant
L’hôtel possède un restaurant gastronomique classé monument historique. Sa grande terrasse bénéficie d’un point de vue exceptionnel sur le golfe de Porto. Il est de tradition de s’y retrouver à l’heure du petit déjeuner et surtout, à l’heure de l’apéritif pour y admirer le coucher du soleil.
 
Côté cuisine,  le chef Romain Mariani propose une carte largement inspirée du terroir corse : Velouté de châtaigne, soupe de poissons, risotto au figatelli, porc/lentille corail, souris d’agneau à la polenta et aux herbes, fromages corses, Mont Blanc aux châtaignes. On termine le repas avec une liqueur de myrte fait maison avant de tomber dans les bras de Morphée.
Plats à la carte et menus à 39€ et 49€ - Possibilité de réserver sans être résident de l’hôtel.
 
À NE PAS MANQUER : Passage incontournable à Ficaloja, à 5 minutes de l’hôtel en voiture via une petite sinueuse qui descend vers la mer. La dernière portion de chemin s’effectue à pied. La récompense est magique : une petite plage de galets enclavée dans la roche qui s’ouvre sur l’eau cristalline. Une portion de paradis. 
 
Hôtel Les Roches Rouges
20115 Piana
Tél.: 04 95 27 81 81
Site internet : http://www.lesrochesrouges.com/hotel.html
Mail: hotellesrochesrouges@wanadoo.fr
 
Le Cabanon de Charlotte
Cap au nord, sur Cargèse. L’ancienne cité grecque orthodoxe a conservé son architecture historique. Les maisons blanches aux volets bleus et son église orthodoxe lui donnent un air de village hellénique. Sur le port, à deux pas de la capitainerie, le Cabanon de Charlotte fait le bonheur des locaux et des touristes depuis 19 ans. L’endroit est aussi simple que la cuisine est divine. Alain et Malou, aidés de leur fille Charlotte, proposent des plats où le poisson frais (pêche du jour) et les fruits de mer sont rois. Magnifique daurade au four servie dans son plat de cuisson. Charcuterie, fromages et vins corses. Accueil aux petits oignons.
 
Le Cabanon de Charlotte  
Chemin du Port, 20130 Cargèse
Tél. : 06 81 23 66 93
Ouvert 7/7, de 10h à 1h du matin
 
 
JOURS 3 ET 4 : COTI-CHIAVARI
 
Hôtel/restaurant Le Belvédère,  parenthèse en altitude
Cap plus au Sud, à 45 minutes au sud d’Ajaccio, on pose nos valises dans le petit village de Coti-Chiavari, et plus précisément au Belvédère.
À l’instar des Roches Rouges, le Belvédère se gagne au prix d’une montée sinueuse, cette fois-ci en plein cœur du maquis. Perchée à 500 mètres d’altitude, loin des sentiers touristiques, la maison (car c’est bien de cela qu’il s’agit) est familiale et terriblement attachante. Plusieurs générations travaillent ici et vous reçoivent « chez eux », avec un naturel et une bienveillance attachante qui donnent immédiatement le sentiment d’être dans un gîte, le confort en prime. La terrasse à elle seule vaut le détour, car elle offre sans doute l’une des plus belles vues de l’île. Le panorama est à couper le souffle.  13 chambres simples et propres avec une vue imprenable sur le golfe.
 
Le restaurant
Les repas se prennent dans la grande salle, sous une magnifique charpente de bois, ou sur la terrasse panoramique. La cuisine (réalisée le matin, servie le soir) est  à l’image de l’endroit : familiale, réconfortante et généreuse et 100% corse. Un menu unique à 30€ (12€ menu enfant) : daube de sanglier, soupe, cannelloni au brocciu, tartes, beignets aux pommes…une vraie bouffée de terroir Corse. On termine le dîner par une tisane aux plantes du maquis.
 
Le Belvédère, Hôtel-Restaurant
20138 Coti-Chiavari
Tél.: 04 95 27 10 32
Site internet: http://www.lebelvederedecoti.com/
Mail: contact@lebelvederedecoti.com
 
Chez Mico
Entre  Coti-Chiavari et Ajaccio, à l’entrée de Portigliolo, à l’extrémité ouest de la plage, arrêtez-vous Chez Mico (personnage connu dans toute la région).  La terrasse en bois donne sur le petit port. Produits frais, excellentes pizzas. L’adresse est idéale pour déjeuner avant d’aller s’allonger pour une sieste sur le sable. 
Attention, ne pas confondre avec la paillote « Miko beach » qui se trouve à 200m, plus au centre de la plage, qui elle, est à éviter...
 
Chez Mico  
Portigliolo, 20138 Coti-Chiavari
Tél. : 04 95 25 47 69

 

Mots-clés : Corse week-end - restaurant nature - soleil vacances

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/en-7-minutes/4-jours-1-ile-escapade-gourmande-en-corse/1837