Plat du jour - Economie

Les Français, de plus en plus intéressé par le bio

Ecrit par François Jardin le 27.02.2017

Le bio fait parler de lui depuis maintenant plusieurs années. Favoriser le tissu économique de sa région, soucieux des problématiques environnementales, respect du bien-être animal... Autant d'arguments qui séduisent les Français qui, d’abord sceptiques, ont adopté ce mode de consommation pour devenir de vrai consom-acteurs. Voici quelques chiffres et informations qui nous éclairent sur ce phénomène de société.
 

 
L’agence Bio a réalisé différentes enquêtes au cours de l’année 2016 et c’est un bilan plutôt optimiste qui en ressort. On constate ainsi que plus de 90% des français ont déjà consommé du bio et que 70% en consomment régulièrement alors qu’en 2003 le baromètre agence Bio / CSA stipulé que 46% des Français n’avaient jamais consommé de bio. Le passage au bio semble également changer les habitudes des consommateurs. On note ainsi une augmentation des ventes de produits frais et de produits de saison et une diminution du gaspillage alimentaire.
 
Cette prise de conscience des consommateurs est favorisée par différents médias et acteurs du secteur. On peut penser notamment à L214, cette association de protection animale qui totalise plus de 600 000 abonnés sur sa page Facebook et qui a fait sensation en publiant régulièrement des vidéos tournées dans des abattoirs qui ne respectaient pas le bien-être animal. Un sondage réalisé par l’Agence Bio nous révèle ainsi qu’en consommant des produits bio, le consommateur se sent plus respectueux du bien-être animal justement, mais également de l’environnement et contribue même à favoriser l’emploi.
 
Cette attirance pour la filière bio est une aubaine pour les acteurs du secteur qui voient les ventes de leur produit atteindre un chiffre d’affaires en 2016 de 7 milliards d’euros (5,76 milliards en 2015). Les magasins spécialisés ne cessent de se développer sur l’ensemble du territoire et les agriculteurs semblent également être séduits par cette nouvelle façon de faire puisqu’on note une augmentation de 12% des agriculteurs exploitants convertis au bio (2016 vs 2015).
 
 
Si la seule tare que l’on puisse imputer aux produits bio est leur coût, il faut savoir que le passage au bio a également un coût pour l’agriculteur exploitant. D’autant plus qu’un gèle des subventions a été observé en 2016. En effet, certains agriculteurs se plaignent de n’avoir reçu qu’une partie des subventions relative à leur conversion en 2015 et n’avoir rien reçu en 2016.
 
De plus en plus de professionnels de la filière bio sont présents au salon de l’Agriculture qui se tient actuellement à Paris, et ce jusqu’au 5 mars. Ce mardi 28 février, le grand public intéressé par le sujet peut également assister au 12e Séminaire International de l’Agence Bio à l’Espace du Centenaire dans le 12e arrondissement de la Capitale.
 

 

Mots-clés : Bio agriculture biologique - L214 consom-acteur - consommation responsable

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/economie/les-francais-de-plus-en-plus-interesse-par-le-bio/1477