Plat du jour - Ailleurs

Lutte contre le gaspillage alimentaire, la Roumanie emboîte le pas

Ecrit par Oliopeper le 24.10.2016

Troisième pays européen à s'engager concrétement contre le gaspillage alimentaire en 2016 - la Roumanie adopte à son tour une loi. On sait déjà que la France était le premier pays au monde à mettre en place une série de mesures contre ce fléau. La Belgique, en 2013, avait déjà imposé aux supermarchés de ne plus jeter la nourriture sans préalablement l'avoir mis à disposition d'ONG. Les pays qui poursuivent cette initiative en 2016 vont un peu plus loin, La France en février, l'Italie au mois de mars, mardi dernier, c'est au tour de la Roumanie d'emboîter le pas de cette vague vertueuse.

 
Sans titre
Paul Chioreann CC BY 2.0
 
Malgré le rejet de la loi au Sénat, la Chambre des députées, pouvoir décisionnel dans la constitution roumaine, a adopté le mardi 18 octobre 2016 la loi contre le gaspillage alimentaire. Elle oblige les supermarchés à donner ou brader les produits proches de la date d'expiration. Mais pas seulement, puisque comme pour la France, la loi roumaine incite à l'exploitation maximum du produit en fin de vie, si la denrée devient inconsommable pour l'homme, elle devra être rendue disponible pour la nourriture animale. Enfin, lorsque son état l'impose (non-consommable par l'animal), elle devra entrer dans un processus de revalorisation, soit pour la production de compost et engrais naturel, soit pour la transformation en bio-gaz.

La Roumanie détient la neuvième place parmi les pays européens pour le gaspillage de la nourriture. Avec un salaire moyen avoisinant les 600 € bruts en 2016, il semble que la Roumanie ne devrait pas se permettre de gaspiller la nourriture. 
Pourtant le Sénat a essayé d’empêcher la loi de passer, bien que personne ne comprenne vraiment pourquoi alors l'opinion publique y étant globalement favorable. Heureusement donc que la Chambre des députés, forte d'une moyenne d'âge de 45 ans, plus jeune bien sûr que le Sénat, est chambre décisionnaire et qu'elle l'a finalement adopté cette loi. 

Les sanctions prévues pour les supermarchés qui ne se conforment pas oscillent entre 200 et 2000 euros. Comme partout en Europe, ces sommes ne représentent rien pour des géants comme Carrefour et Cora (les deux présents en Roumanie) mais la loi est là pour changer de mentalités d'abord, et c'est avant tout un progrès essentiel pour ces pays qui accusent un retard social non justifié.

C'est la deuxième fois cette année que la Roumanie serre la vis des grandes surfaces, en avril dernier déjà, elle avait promulgué une loi imposant une part de production locale dans leurs rayons

Une loi contre le gaspillage alimentaire au niveau européen ne serait pas une mauvaise idée, mais pour l'instant, les méandres de Bruxelles ne sont arrivés à aucun résultat concret. 

Source : MEDIAFAX

 

Mots-clés : lutte contre Gaspillage alimentaire - Roumanie loi - déchets interdiction supermarchés

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/ailleurs/lutte-contre-le-gaspillage-alimentaire-la-roumanie-emboite-le-pas/1075