Suggestions - Agenda

Nouvel an Chinois, les bons augures dans l'assiette

Ecrit par Yin-Line Chea le 16.02.2018

En Asie, le Nouvel An lunaire est la célébration la plus importante de l’année. Aussi appelé fête du printemps, il commence à la première nouvelle lune et dure quinze jours, durant lesquels les familles prennent des vacances pour se réunir et célébrer autour de plats conviviaux et festifs le passage à la nouvelle année.


 
En Chine, à la maison, après un ménage méticuleux pour accueillir la famille, les amis et les bons esprits, on prépare la prière et les plats traditionnels. La superstition est également dans les assiettes et c’est aussi par la nourriture qu’on tente de s’attirer les bons augures, tout en symbolique.

Le poisson à la vapeur :
Ici, la symbolique tient au fait que le mot poisson possède un homophone qui signifie l’abondance. Il est souvent consommé vapeur, en gardant la tête et la queue, qui ne finiront d’ailleurs pas mangées, pour signifier qu’il restera encore des économies à la fin de l’année. On dit souvent en mangeant le poisson à la nouvelle année « puisses-tu toujours avoir plus que ce dont tu as besoin ».

Les raviolis :
Très populaires dans la cuisine chinoise, ce sont des classiques du Nouvel An. Leur petite forme en croissant rappelle en réalité les lingots d’or chinois, et ils portent l’espoir de la richesse. Souvent confectionnés en grand nombre, toutes les petites mains sont mises à contribution en famille. D’abord à la viande la veille du Nouvel An, pour signifier que l’année a été faste, ils sont ensuite végétariens pour épargner la vie animale. Parfois, une pièce en cuivre y est cachée, présumant la personne qui la découvre à plus de richesse encore.

Billes de riz en sirop de sucre :
Ces petites billes de riz, rondes, douces et moelleuses baignent dans un sirop de sucre de canne léger et symbolisent l’unité, la réunion des familles et des gens qui s’aiment. Pour cette signification, elles sont aussi consommées lors des mariages.

Les nouilles :
La longueur des nouilles signifie la longévité. Elles sont souvent consommées sautées et on veille à ne pas les couper lors du service! On les sert aussi beaucoup lors des anniversaires.

Clémentines, oranges et pamplemousses :
On consomme et on offre autour de soi des clémentines et des oranges, pour apporter le succès et la chance. Cette coutume incarne la générosité et l’altruisme de la culture chinoise, qui veut que l’on souhaite le meilleur à son prochain et qu’en donnant, nous attirons la chance vers nous en retour.

Le gâteau de riz gluant :
La sonorité du mot évoque l’ascension, sociale ou financière d’année en année. C’est une gourmandise sucrée faite de riz gluant, de sucre de canne, et de dattes chinoises également appelées jujubes.

Toutes ces préparations et ces superstitions font l’âme du Nouvel An chinois. Cette année, nous entrerons dans l’année du Chien le 16 février. En France à Paris, cela fait plus de 15 ans que le défilé de Chinatown permet à la diaspora de célébrer hauts en couleur ses traditions, entre pétards, lions et tambours retentissants.

Une bonne adresse pour dîner en attirant la chance :
Soleil d’Est, 15 rue du théâtre 75015 Paris. Menu gastronomique en 6 services et une coupe de champagne, 98€ (dont le fameux canard laqué le plus apprécié des Chefs de la capitale, les excellents raviolis de Saint-Jacques dans leur bisque, et le homard breton ciboulette gingembre). Jusqu’à samedi 17 février 2018.

Vivre la ferveur du défilé avec les lions :
Le grand défilé de Chinatown dans le 13e arrondissement de Paris, dimanche 25 février au 44 avenue d’Ivry 75013. Départ 13h00.

Découvrir la culture et les arts asiatiques à tout âge :
Du 19 février au 3 mars, de nombreux ateliers sont organisés par la mairie du 13e arrondissement (conférences, initiations à la calligraphie, au Tai Chi…).

 

Mots-clés : nouvel an - chine fête - tradition

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/agenda/nouvel-an-chinois-les-bons-augures-dans-l-assiette/2047