Plat du jour - Société

Pizza et Chocolat, les remèdes à la déprime des Français

Ecrit par OB-Wan Sashimi le 15.01.2018

Une peine de coeur ? Un petit problème au travail ? Une engueulade avec un voisin ? Quoi de plus réconfortant que le fidèle amour de la nourriture ? Ça ne fait pas forcément du bien à la silhouette, mais ça en fait tellement à l'âme. Une étude Harris (rien à voir avec le pain en tranche...) Interactive / Deliveroo montre un peu ce que tout le monde savait : Quand ça ne va pas, on mange un plat chaud, plutôt une pizza et en dessert, du chocolat. Cela va mieux en en parlant, déjà, non ? 

 


Lorsqu'il leur arrive de se sentir tristes ou déprimés, plus de 8 Français sur 10 affirment être réconfortés par la consommation d'aliments et de plats qu'ils aiment manger.

À un niveau proche du recours à la nourriture, les autres activités qui les réconfortent le plus consistent à voir leurs proches (88%), se promener (85%), regarder un film (81%), rester chez soi pour se reposer (80%), et bien entendu manger des plats et aliments qu'ils apprécient (82%). Les activités qui poussent à sortir de chez soi comme faire du sport ou faire la fête sont moins répandues mais restent assimilées à quelque chose de réconfortant pour plus de 6 Français sur 10 (respectivement 63% et 60%). La propension à se tourner vers une nourriture réconfortante se trouve plus répandue encore auprès des femmes : 84% estiment que manger leurs plats ou aliments favoris dans ce genre de situation les réconforte, contre 79% des hommes.

 

Coloré, chaud et simple, telles sont les principales caractéristiques d'un plat « réconfortant » pour les Français

Appelés à décrire les caractéristiques de leur plat « réconfortant » idéal, 87% des Français estiment qu'il doit être coloré (contre 13% unicolore), 86% chaud (contre 14% froid) et 70% qu'il doit être simple (contre 30% élaboré). Les Français sont en revanche plus partagés entre le sucré (56%) et le salé (44%), avec une préférence plus marquée pour le sucré chez les plus jeunes (61% des 18-34 ans estiment qu'un plat réconfortant est plutôt un plat sucré). Le choix entre plat sain (53%) ou calorique (47%) partage également les Français. Si les plus âgés se montrent plus enclins à opter pour une recette saine (73% chez les plus de 55 ans), les plus jeunes choisissent davantage l'option calorique (64% des 18-34 ans).

 

Le chocolat est de loin le premier aliment que les Français ont le plus envie de consommer lorsqu'ils se sentent tristes ou déprimés

54% des Français indiquent que c'est le chocolat qu'ils ont le plus envie de consommer lorsqu'ils se sentent tristes ou déprimés (et même 58% des femmes), devant les pâtisseries (39% et 43% chez les femmes) et le fromage (29%). Notons que les hommes se déclarent plus portés sur la consommation d'alcool que la moyenne dans cette situation (24% des hommes indiquent que c'est un des produits qu'ils ont le plus envie de consommer contre 17% pour l'ensemble des Français).

 

Pizzas, hamburgers et pâtes à la carbonara sont les trois plats « réconfortants » préférés des Français

En termes de plats, la pizza (34%), le hamburger avec frites (28%) et les pâtes à la carbonara (25%) sont les trois mets que les Français ont le plus envie de consommer lorsqu'ils se sentent tristes ou déprimés. Notons que les jeunes citent davantage que la moyenne les pizzas et les hamburgers et que les hommes montrent une appétence un peu plus forte pour les recettes dites « traditionnelles » tels que le bœuf bourguignon, la blanquette de veau, le pot-au-feu ou le hachis parmentier. Les femmes apparaissent à l'inverse plus attirées par la formule consistant en un petit déjeuner ou des tartines à la place du diner (19% contre 14% pour l'ensemble des Français).

 

Le fondant au chocolat, la crêpe et la crème glacée sont les trois desserts les plus choisis par les Français

36% des Français optent pour un fondant au chocolat comme dessert de réconfort (et même 41% chez les femmes et 44% chez les plus jeunes), 31% pour une crêpe et 25% une crème glacée. La gaufre obtient plus de faveur auprès des femmes (26% vs 20% auprès des Français). La tarte tatin et le baba au rhum ont davantage de succès auprès des personnes âgées : 22% des plus de 55 ans choisissent la tarte tatin (contre 15% pour l'ensemble des Français), 21% le baba au rhum (vs 11%). Par ailleurs, le brownie est plébiscité par les plus jeunes : 28% des 18-34 ans en font un de leurs desserts de réconfort favori (contre 17%).

 

Mots-clés : déprime dépression - gourmandise pizza - chocolat burger

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/pizza-et-chocolat-les-remedes-a-la-deprime-des-francais/2014