Plat du jour - Société

L'Anisakiasis, le petit ver de trop qui va faire regretter les sushis de la veille

Ecrit par François Jardin le 16.05.2017

Il y a des risques, même faible, à manger des sushis ! Ce n’est pas une légende urbaine, mais un fait avéré au Japon qui commence également à se faire connaitre en Europe. Et pour cause, un portugais en a récemment fait les frais...

 

CC, Philipp Burkhardt


Les sushis sont de plus en plus populaires dans les pays occidentaux. Ces mets japonais, trés sains dans la plupart des cas, sont cependant propice à abriter une larve parasite. La larve en question peut causer un certain nombre d’infections et aime se loger dans le poisson cru, comme le hareng ou encore… le saumon. 

 

Un jeune homme portugais de 32 ans qui s’est présenté à l’hôpital de Luz à Lisbonne se plaignait de douleurs gastriques, de fièvre et de vomissement. Après avoir réalisé une endoscopie, les médecins ont rapidement remarqué que l’homme était infecté par l’anisakiase (Gastric Anisakiasis), une maladie causée par la fameuse larve. Le malade s’était  fait un festin de sushi la veille.

 

Même si cette infection est loin d’être agréable, elle ne présente cependant pas de grands risques pour la santé. Des cas similaires restent mineurs en Europe, certains médecins ont précisé au journal The Guardian que les infections de ce type devraient pourtant se multiplier.
 




source: france24

 

 

Mots-clés : Sushi - infection - portugal

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/l-anisakiasis-le-petit-ver-de-trop-qui-va-faire-regretter-les-sushis-de-la-veille/1671