Plat du jour - Société

Juppé interrogé à son tour sur les pains au chocolat

Ecrit par Petit Louis le 27.10.2016

VIDEO - Sur le ring de la primaire de la droite, le débat des viennoiseries et des sournoiseries fait des miettes dans la presse. Juppé a failli se prendre un pain (au chocolat) dans la gueule, mais son adversaire a visé à Copé. Retour sur 48 heures dans la boulangerie des Républicains.
 

CC PIXABAY

S'il est des questions non élucidées de l'origine du croissant, celle du nom de la chocolatine est bien bordelaise. Et quand Jean-François Copé tente de saluer les votants de la région du port de la lune, c'est pour mieux faire avaler sa mignardise et son erreur sur le prix du pain au chocolat. Rien de plus facile ensuite pour le maire de Bordeaux de répondre aux questions de France Inter, mais en prenant des gants tout de même, probablement au cas où l'on viendrait à l'interroger sur le prix du canelé ?
 
"On peut piéger tout homme politique par ce genre de questions" commence-t-il, pour anticiper les éventuels menaces au micro de Patrick Cohen. Alain Juppé a même pour l'occasion révisé d'autres sujets, au cas où l'examen de rattrapage tombe sur le ticket de métro ou de tramway. Et puis, serein, il se lance dans un calcul savant, additionnant les farines, multipliant les pains, et usant de ficelles dont seuls les boulangers connaissent les recettes ancestrales.
 
"Il m'arrive le dimanche matin d'aller acheter un croissant une chocolatine et une ficelle, parce que c'est ce que je mange, pour un total d'un peu plus de trois euros". On est loin des 10 centimes de son rival Jean-François Copé, qui, comme le moque Yann Barthès dans Quotidien : "le plus grave c'est pas qu'il ne connaisse pas le prix, c'est qu'il ne sache pas que pour 10 centimes t'as rien, t'as même pas un carambar". 

Bref, la recette du succès, un peu de pain au chocolat, beaucoup d'encres dans les journaux et voilà le candidat numéro un de la primaire des Républicains en train de confirmer sa place de leader avec son témoignage à l'allure humaine et plus proche des électeurs... pour le moment ! Verdict dans les urnes... D'ici là, délectez-vous de cette vidéo garantie 100% sans intérêt politique pour la France.
 

 

Mots-clés : juppé copé chocolatine - pain chocolat républicains - primaire droite viennoiserie

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/juppe-interroge-a-son-tour-sur-les-pains-au-chocolat/1088