Plat du jour - Société

Hervé This et son séminaire culinaire

Ecrit par Lucie Pochet le 02.11.2016

Hmmm… les pâtes ! En sauce, à la bolognaise, aux gambas… ce plat est devenu une formalité au fil des années et a même le droit à sa journée internationale qui s’est déroulée le 25 octobre dernier. Pour animer ce jour si spécial, Hervé This a expliqué et montré les dessous scientifiques de ce produit tant convoité.

 

CC. PIXABAY


Hervé This, gastronome, mais avant tout grand physico-chimiste a voulu marquer le coup pour la journée mondiale de ces féculents en organisant un séminaire culinaire. Avec plus de 300 variétés de pâtes telles que les farfalles, les tagliatelles ou encore les rigatonis, il y en a pour tous les goûts. Pouvant même être colorées ou de toutes formes, les pâtes sont, de plus, très accessible financièrement parlant. Si ce plat mérite un jour dédié dans l’année, c’est que les populations en consomment, et ce n’est pas rien avec 25 kilos de pâtes par an et par habitant en Italie, et 8 kg en France.

 

Il est vrai que nous sommes beaucoup et souvent à nous dire que nous avons envie de pâtes, eh oui, car notre corps en redemande. Les féculents sont essentiellement des sucres lents et sont un vrai coupe-faim, contrairement aux sucres rapides qui nous donnent dare-dare une grande quantité d’énergie, mais qui s’en va aussi vite qu’elle est arrivée. Hervé This explique que « les féculents n’ont pas de goût, mais la sensation de bien-être qu’ils apportent… est telle qu’ils engendrent un réflexe pavlovien » en précisant que « notre corps, satisfait, en redemande ». Et c’est souvent avant des compétitions de sport, ou une randonnée que nous mangeons des pâtes pour être bien en forme et ne pas se sentir faiblard.

 

Durant ses expériences, Hervé This a précisé que les pâtes pouvaient être cuites dans autres liquides que l’eau qui est, pour nous, une des seules alternatives. Eh oui, elles peuvent être plongées dans un bon bouillon de volaille, ou encore du jus d’orange en passant par le lait, et le gastronome parle même « d’une bisque de crevettes qui est à se damner ».  

 

Alors il est temps d’aller se faire une bonne assiette de pâtes pour avoir la pêche ou pour tout simplement goûter de nouvelles saveurs  !



via JDD
 

 

Mots-clés : pâtes chimie - hervé This - séminaire culinaire

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/herve-this-et-son-seminaire-culinaire/1095