Plat du jour - Société

Grand-mère au fourneau, pas besoin de resto !

Ecrit par Syrah Merlot de Bergerac le 02.03.2017

C’est elle qui cuisine le mieux dans la famille, parce qu’elle a déjà tant cuisiné... Dans un tiroir, elle abrite forcément une boîte à biscuits contenant mille douceurs. Et puis, jamais elle n’hésite à régaler d’une friandise. La grand-mère, cette figure toujours associée à la nourriture, a pourtant bien changé !

 

 


mammy
Jon Spain, CC BY 2.0


En ces temps de crise, la famille démontre sa solidité et reste une valeur refuge où il fait bon se retrouver. Dans ce cadre, un membre occupe une place particulièrement importante dans la construction familiale : la grand-mère. Les Français lui montrent beaucoup d’attachement comme l’atteste le dernier sondage BVA pour Interflora : Les Français et la fête des Grands-Mères – février 2017.

 

En effet, 7 Français sur 10 se sentent ou se sentaient proches d’elles, dont un tiers très proche. Les personnes ayant toujours leur grand-mère sont par ailleurs encore plus nombreuses à faire part de leur proximité avec leur aïeule (76%).

 

Malgré ce lien indéfectible, il n’est pas toujours évident de voir ses grands-mères aussi souvent que souhaité. Que ce soit pour des raisons professionnelles, par amour ou bien par simple désir de voyage, nombreux sont ceux qui, en 2017, vivent éloignés de leur famille. Les personnes ayant leur grand-mère regrettent majoritairement de ne pas la voir plus souvent (60%). Un constat réciproque puisqu’elles sont 40% à considérer qu’elles ne voient pas assez leur descendance.

 

Les Français sont plus que jamais attachés au lien familial, à travers lequel ils recherchent autant le bonheur, la réassurance et la sécurité, que le soutien. Chaque événement, qu’il s’agisse d’un anniversaire ou d’une fête, devient alors l’occasion de fédérer ces valeurs.

 

Même si certains y voient un prétexte commercial (65%), la fête des Grands-Mères (le 5 mars prochain) reste majoritairement un événement connu et apprécié par 76% des Français. Preuve que cette célébration (la trentième cette année) a maintenant trouvé tout son sens dans le cœur des familles françaises.

 

Pour toutes ces raisons, cet hommage rendu aux grands-mères est largement plébiscité par les Français : selon 76% d’entre eux, cette célébration représente une occasion supplémentaire de témoigner de l’affection à leurs grands-mères, qui sont près de 9 millions en France. 

 

Une chose est sûre : elles assurent toujours, avec beaucoup d’amour, leur rôle bienveillant et protecteur. Ils sont 35% à la voir principalement comme une figure aimante et rassurante (valeurs fondamentales notamment dans un climat chargé de mauvaises nouvelles) et c’est ainsi qu’elles se considèrent principalement pour 46 % d’entre elles. Signe de leur dynamisme et de leur proximité avec leurs petits-enfants, les grands-mères sont également appréciées pour les bons moments que l’on peut passer avec elles (24%) et leur soutien en cas de problème (23%).

 

Cette fête suscite donc chez les Français une réelle adhésion. A cette occasion, les fleurs, qui conservent une place de plus en plus importante dans la société, restent le cadeau privilégié des petits-enfants. Ils sont un tiers à souhaiter en priorité lui en offrir, un cadeau prisé notamment par la gente masculine (37%).

 

Mots-clés : grand mère famile - cuisiner famille parents - petits enfants cuisine

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/grand-mere-au-fourneau-pas-besoin-de-resto/1493