Plat du jour - Société

Comtesse enfile son ciré jaune et nous met en boite.

Ecrit par Petit Louis le 05.05.2017

L'histoire commence en Gascogne, à Gimont, lorsqu'en 1908 Mr et Mme Dubarry y ouvrent une petite boutique et décident d'y fabriquer le meilleur foie gras du monde. Parce que Comtesse du Barry, c'est avant tout le foie gras. C'est donc avec cette modeste ambition que la marque Comtesse traverse les âges, et après quelques voyages dans l'espace décide finalement de laisser un peu le canard de côté, pour mettre les voiles et explorer les produits de la mer...

 

Toutes voiles dehors, Comtesse du Barry nous embarque pour un voyage gustatif estival sur le thème de la mer. Poissons, coquillages et crustacés sont au programme de cette croisière gourmande qui fera escale aux quatre coins des océans.
Grâce à ses créations culinaires, Comtesse détient tous les secrets pour un apéritif de la mer réussi et saura plonger les convives dans un cadre paradisiaque.
Cet été, on se laissera voguer au gré des inspirations de sa toute nouvelle gamme Produits de la mer disponible, à partir de mi-avril en boutiques. Les vacances ne sont pas pour tout de suite et pourtant, on s’y croirait déjà…

Comtesse se met en Boîte

La première escale nous amène du côté des conserves de poissons. Comtesse du Barry propose
des produits prêts à déguster pour les apéritifs ou les pique-niques décontractés chics.
Le travail minutieux du poisson est artisanal, réalisé avec la plus grande délicatesse afin d’en
respecter toutes les propriétés gustatives : le thon est nettoyé à la main, les moules et sardines sont
mises en conserves à la main également

Comtesse se met en Boîte avec : les sardines à l’huile d’olive, les moules à l’escabèche, les sardinettes à l'huile d'olive, la ventrèche de thon clair, le thon clair à l'huile d'olive

Comtesse tartine les Embruns

Comtesse du Barry, pleine de surprises, jette l’ancre au rayon rillettes de la mer. Elle allie avec finesse et subtilité les saveurs, avec des inspirations tantôt celtiques, tantôt ibériques… mais toujours avec grâce. Ses rillettes, tout comme ses conserves, sont travaillées avec soin pour conserver le goût délicat du poisson et obtenir une texture légère.

Comtesse tartine les Embruns avec : les rillettes de saumon aux algues, les rillettes de rouget barbet au fenouil, les rillettes de sardine au piment d'Espelette, les rillettes de sardine au piment d'Espelette, les rillettes de Saint-Jacques aux algues

Coup de phare sur les Taramas

Comtesse met les voiles direction la Méditerranée avec une spécialité d’origine grecque et turque : le tarama. Toujours apprécié à l’apéritif, le tarama est une préparation à base d'oeufs de cabillaud, d’huile et de pain. Pour des alliances de saveurs subtiles et originales, Comtesse a sélectionné 5 recettes uniques qui mettent en valeur le goût et la délicatesse des oeufs de poisson.

Coup de phare sur les Taramas avec : LE CLASSIQUE : tarama aux œufs de cabillaud, LE RARE : tarama à la poutargue, LE CHIC : tarama au caviar, LE PUISSANT : tarama au corail d'oursin, LE TRUCULENT : tarama aux œufs de truite

La pêche au filet de... Saumon

Le cœur de filet de saumon, aneth, citron : Après avoir navigué près des côtes bretonnes et espagnoles, Comtesse du Barry poursuit
son voyage dans les fjords de Norvège où elle sélectionne ses saumons avec le plus grand soin. Encore frais quand ils arrivent dans ses ateliers, les saumons sont préparés à la main. Pour la conservation, les filets sont salés au sel sec. Ils sont ensuite patiemment fumés à basse température au bois de chêne pendant 48 heures. C’est cet affinage, très rare, qui leur donne un goût si subtil. Les filets sont ensuite tranchés à la main dans le respect du savoir-faire artisanal. Ces beaux morceaux de coeur de filet sont sublimés par une recette à l’aneth et au citron qui apporte aux saveurs fumées des notes parfumées et une touche de fraîcheur.
 

 

Mots-clés : Comtesse du Barry - Poisson Crustacé Mer - Rillette Conserve Tamara

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/societe/comtesse-enfile-son-cire-jaune-et-nous-met-en-boite/1648