Suggestions - Nos petits plats

Soupe poireau pomme de terre, dévergondée

Ecrit par Chefbeau le 19.01.2017

La soupe a souvent mauvaise réputation sur nos tables contemporaines, et pas seulement au village. Quelques souvenirs de bouillons fades dans lesquels flottent trois morceaux de légumes surcuits ne sont probablement pas étrangers à ce désamour. La soupe du jour, qui ressemble à s’y méprendre à la soupe d’hier achèvera de redorer son blason. Car, lorsqu’on s’y penche sans y perdre de cheveux, la soupe peut être goûteuse, parfumée, inventive et moderne. 

 
©Chefbeau.fr, photo : Oliopeper

On a retrouvé goût au potage lors de multiples expérimentations l'an dernier, et avec le froid qui revient, voilà que ça nous reprend. La présentation de ce légume arrogant, puisque droit comme " i ", et, ce thermomètre qui peine à passer en positif, nous a donné l'envie d'une réconfortante soupe poireau-pomme de terre, mais à la rédaction on la préfère un tantinet dévergondé.


Pour 1.5 litre de cette douceur Olé-olé prévoyez :
- 1.5 litre de bouillon de volaille,
- 4 belles pommes de terre, 
- 5 poireaux,
- 2 belles tranches de chorizo par convive (doux ou piquant selon votre envie de dévergondage)
- 1-2 queue d'oignon frais par convive
- 1 cuillère à coupe de crème fraiche épaisse

Nettoyez et coupez en petits tronçons le blanc des poireaux (empiettez sur le vert n'est passible d'aucune peine lourde) , pelez les pommes de terre et coupez les grossièrement. Rincez abondament à l'eau clair. Mettez les légumes à cuire dans le bouillon de volaille une bonne demi-heure. Comme à chaque fois, retirez (et réservez) alors quelques louches de bouillon avant de mixer le tout. Puis utilisez le bouillon mis de côté pour ajuster l’épaisseur du velouté, selon le goût de chacun. Une cuillère à soupe de crème fraiche épaisse finira après assaisonnement (sel, poivre blanc) de rendre soyeux ce velouté.

Et pour dévergonder cette crème délicate quelques éléments pertubateurs !

Ajoutez quelques queues d’oignons frais coupées en petits tronçons, et 3 tanches de chorizo préalablement grillées au four une dizaine de minutes. Le chorizo et l’oignon viennent réveiller cette fausse platitude… Mmmmh !
 

 

Mots-clés : soupe saison - poireau pomme de terre - chefbeau oliopeper

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/nos-petits-plats/soupe-poireau-pomme-de-terre-devergondee/1370