Suggestions - Nos petits plats

C'est la saison : La mandarine à l'honneur

Ecrit par Bérengère Condemine le 29.11.2016

La saison des raclettes, tartifflettes, et fondue savoyarde est déclarée ouverte ! L’hiver approche à grand pas, les gros pulls aussi, de quoi camoufler ces petits excès. Pour faire passer le tout, il faut une astuce. De grand-mère ? De tata-Jacqueline ? Non une astuce de 7detable. Quoi de mieux, que la délicieuse mandarine pour terminer en beauté, ces repas décomplexés. Puis ça complète la liste des « cinq fruits et légumes par jour », merci qui ? 
 


CC Wikimédia
 

La mandarine voyage. Sous le nom latin de Citrus reticulata, l’agrume est d’origine asiatique et tire son nom des mandarins (grands commis et fonctionnaires de l’ancien Empire chinois). Le fruit des mandariniers s’offraient en cadeau à ces derniers pendant les fêtes. Connue pour sa couleur rouge-orangé, elle débarque en Europe au XIX ème siècle. Sans se douter, que 200 ans plus tard, un « membre » de sa famille la détrônerait, de qui s’agit-il ? La clémentine bien-sûr. 

 

Un petit jeu des 4 différences entre ces deux fruits ? 

-La mandarine contient des pépins / La clémentine généralement n’en a pas (cela dépend de sa « fabrication)

-La mandarine est légèrement aplati / La clémentine est plus ronde, mais moins grosse

-La mandarine est progressivement remplacée par la clémentine ( à cause de son défaut n°1: les pépins) / La clémentine représente à elle seule 80% du marché des petits agrumes en France

-La mandarine vient d’Asie / La clémentine tire son nom du frère Clément en Algérie qui l’aurait créée en 1892 en croisant un mandarinier avec un bigaradier.

 

L’histoire de la clémentine est cependant différente. Après une étude de l’INRA, l’agrume est en réalité le fruit de la fécondation d’une fleur de mandarinier par du pollen d’orange douce. Mais le pollen ne parvient pas à féconder une fleur, bien que le clémentinier ne soit pas stérile. (Il faut suivre n’est ce pas...). 

 

En conclusion, en ayant seulement des clémentiniers, seules des clémentines sans pépins naissent. Mais si le verger de clémentiniers est proche d’autres agrumes, les fleurs peuvent être fécondées et donner des clémentines à pépin. Une histoire complexe, comme on les aime. 
 

juicy mandarin

Sammy Jay Jay, CC BY 2.0
 

Une petite histoire d’inceste fruitier. Revenons à la mandarine. Elle s’apprécie par sa dégustation simple et rapide. Sa peau fine renferme un fruit gouteux en bouche, sucrée et laisse un agréable parfum sur le bout des doigts. Cette odeur particulière et délicate qui reste en mémoire est même devenu un film : "L'odeur de la mandarine". Cultivé en Espagne, Sicile, Algérie… il se consomme idéalement d’octobre à mars, c'est à dire maintenant ! Mais il est de plus en plus difficle d'en trouver, c'est pourquoi les plus jeunes n'ont bien souvent pas eu la chance de découvrir cet envoûtant parfum. 

 

Niveau conservation, on dispose d'une semaine pour déguster ce délicieux fruit, ou deux si on le conserve dans un bac à légumes au réfrigérateur. . Il se décline en jus de mandarine, en huiles essentielles. Son zeste peut aussi ajouter une touche supplémentaire aux goût des crêpes. 


Pour les gourmands voici, une recette de crème brûlée à la mandarine de nos amis du site 750g : 

 

 


Les ingrédients nécessaires à la réussite ce dessert gourmet :

 

- 5 jaunes d’oeufs

- 85 g de sucre semoule

- 25cl de crème fraîche liquide

- 25cl de lait 

- Zeste de mandarine

- 2 cuillères à soupe de sucre cassonade

 

Mots-clés : mandarine clémentine agrumes - fruit saison novembre - mandarinier zestes

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/nos-petits-plats/c-est-la-saison-la-mandarine-a-l-honneur/1215