Suggestions - Nos cantines

Réouverture de l'Auberge du Moulin Vert : esprit ginguette et bucolique

Ecrit par Petit Louis le 31.05.2017

Guinguette du quartier Montparnasse millésimée 1848, l’Auberge du Moulin Vert a vu défiler des générations de Parisiens, des artistes aussi et les plus grandes plumes, George Sand, Alfred de Musset et Victor Hugo aussi. Tout juste repris par l’équipe Dorr Paris, l’établissement rouvre en auberge pimpante, éclairée au néon la nuit et entièrement végétalisée.



 

Passée la grille s’ouvrent deux vérandas confidentielles d’une vingtaine de places chacune sous les arbres. Traversant la grande verrière, des catalpas prennent ici racine juste sous vos pieds.

 

Entièrement restaurée, l’Auberge du Moulin Vert voit encore plus green dans ses intérieurs, les murs végétaux du décorateur Pierre Canot et le choix d’un mobilier dans l’humeur, ajoutent un vent de fraîcheur. Comme un vrai bout de campagne à Paris.

 

Le Menu carte 44 € tout compris


Lancée par Willy Dorr en 1975, la formule Tout Compris offre l’apéritif, l’entrée, le plat, le dessert, un café et une bouteille de vin au prix de 44 euros.

 

Un challenge relevé par Garry Dorr, son fils amoureux des bons produits, sélectionnés en direct avec les producteurs et d’une cuisine s’adressant à toutes les générations.

 

Inspirée par la gastronomie française, volontiers nostalgique et flairant les envies d’aujourd’hui, la formule marie les grands classiques – turbotin à la plancha, magret de canard français, carré d’agneau rôti, filets de bœuf ou millefeuille – et ajoute quelques plates fraîcheurs, du ceviche de thon et saumon au quinoa au Mikado d’asperges vertes à l’huile de truffe. Unique aussi cette saison la cocotte végétarienne de riz safrané et légumes printaniers, traits d’huile de basilic pour savourer.

 

Incluse dans la formule, la bouteille de vin à partager à deux fait découvrir les cuvées de la maison Duboeuf. Un Bourgogne rouge 100 % Pinot noir 2010. Une belle année et la signature d’un vin de caractère.

 

Comme sur les bords de Marne, les desserts font l’esprit grand-mère à l’image des  crêpes Suzette flambées au Grand-Marnier, de la crème brûlée ou de la tarte fine caramélisée aux pommes tièdes. Signées du Meilleur Ouvrier de France, Philippe Urraca, les sorbets et glaces ont le goût de l’authentique, comme la tartelette sure sablé breton surmontée de fraises et sa chantilly maison programmée best-seller de l’été.

 

Le menu midi express

 

Du lundi au samedi, l’Auberge du Moulin Vert propose une formule Express au déjeuner à 25  euros. 45 minutes chrono pour décliner entrée, plat et café-plaisir, solution idéale pour la clientèle business et créative, celle de la Porte de Versailles et des environs notamment.

 

Pour satisfaire la clientèle pressée, le chef Rémi Robert propose 5 choix d’entrées allant de la burratina crémeuse et son carpaccio de tomates cœur de bœuf au ceviche de thon Albacore et saumon au  quinoa. En régulier, l’œuf bio à la crème de morilles, ses baies roses et son poivre de Malabar.

 

Côté plats, les classiques sont là avec le Tartare de bœuf d’Aubrac au  couteau, le magret de canard rôti et linguines au jus de truffe ou le petit bar entier, son beurre blanc au champagne et sa tombée d’épinards.

 

Nouveau à la carte ! le Burger Charolais du Grand Bistro, tomates confites, roquette et pommes allumettes.

 

Mots-clés : Auberge moulin vert - esprit guinguette bucolique - restauration Paris

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/nos-cantines/reouverture-de-l-auberge-du-moulin-vert-esprit-ginguette-et-bucolique/1697