Suggestions - Nos cantines

Hong-Kong, au carrefour des gastronomies asiatiques

Ecrit par Célia Laherrere le 30.05.2017

Hong Kong fait partie de cette poignée de capitales où la gastronomie est particulièrement riche, et dynamique, autrement dit, passionnante. Une destination pour laquelle cette dernière pourrait constituer l’unique motif du voyage. Difficile de s’y retrouver dans la multitude d’établissements référencés (ou pas). Des échoppes aux restaurants étoilés en passant par les bars à cocktail et la street food, cette sélection  d’adresses  vous permettra d’avoir un bon aperçu de l’offre gastronomique hongkongaise.

 
 
BOIRE UN VERRE
 
L’une des « places to be » du début de soirée. Le MO bar, bar du rez-de-chaussée du Landmark Mandarin Oriental, est le rendez-vous des expatriés et des business men à l’heure de l’afterwork. Une très belle carte de cocktails et notamment de créations (mention spéciale pour le Nightshade Smash : don Julio Blanco tequila, citron, sirop de poivron et menthe). Le spectacle est derrière le bar, ne pas hésiter à s’installer au comptoir. Lieu oblige, les prix sont un peu élevés.
 
Beaucoup plus classique (léger fond sonore, lumières tamisées), le M Bar est situé au 25e étage du Mandarin Oriental. Ses baies vitrées offrent une vue magnifique sur la ville de Hong Kong. Une valeur sûre.
 
Autre lieu en vogue, SEVVA, perché au 25e étage du Prince's Building, a l’avantage de posséder une terrasse à ciel ouvert avec une vue imprenable sur la baie et les tours environnantes.
 
Sur le petit écran de l’ascenseur, les chiffres défilent à la vitesse de la lumière jusqu’au 118e étage. Avec l’Ozone Bar, le Ritz-Carlton Hong Kong peut se targuer de posséder le bar le plus haut du monde.  De la terrasse semi-ouverte la vue est époustouflante. Ambiance décontractée le jour et chic le soir. Attention, prix élevés, mais l’endroit en vaut la peine.
 
Retour sur la terre ferme, sur Aberdeen Street, l’Aberdeen Street Social fait parler de lui depuis l’arrivée du chef étoilé Jason Atherton en 2014. Si le restaurant possède un certain intérêt, le bar mérite aussi qu’on s’y attarde. Il est ainsi possible de siroter un Bloody Mary (l’une des spécialités de la maison) et de grignoter quelques tapas de qualité sur la terrasse, un peu excentrée et donc au calme avant d’aller dîner sur Hollywood street ou Wellington street.
 
ON PASSE À TABLE
 
Petit-déjeuner
Le petit déjeuner est le meilleur moment pour s’imprégner de l’ambiance locale et découvrir une autre facette de la gastronomie de la ville.
 
For Kee Restaurant est l’endroit idéal pour cela. Référencé dans la plupart des guides touristiques, ce petit restaurant de rue a conservé son authenticité et reste fréquenté par une clientèle locale, en particulier aux heures les plus matinales.  For Kee Restaurant est connu pour ses savoureux « pork chops » (morceaux de porc grillés) servis avec du riz ou en sandwich. Ce dernier, le « pork chop in a bun », est aussi simple que délicieux : un pain burger légèrement brioché, un morceau de porc, une rondelle de tomate et une sauce type mayonnaise. Un mix qui se révèle à tomber par terre, étonnamment léger, accompagné du traditionnel thé au lait glacé (« dong lai cha »). Attention, carrément addictif.
 
À quelques centaines de mètres se trouve Lin Heung Tea House. Cette maison de thé, institution à Hong Kong, ouverte en 1926, sert des dim sum non-stop de 6h à 23h. Il faut arriver à l’ouverture  avant que les tables ne soient prises d’assaut et la salle surchauffée (50 tables, 300 places). On s’installe à une table commune et on profite du spectacle : les hommes lisent le journal du matin, les serveuses poussent leurs chariots chargés de paniers de dim sum (une trentaine de variétés). On dit qu’ils feraient partie des meilleurs de la ville. Quelques raviolis, un thé et un spectacle pour un prix dérisoire. À faire au moins une fois lors d’un séjour à Hong Kong.
 
L’une des spécialités de Hong Kong aux heures matinales est le Hong Kong-style French toast. Sans doute le petit déjeuner le moins équilibré qu’il puisse exister qui consiste en deux tranches de pain de mie passées dans un jaune d’œuf puis frites, recouvertes de beurre et de lait concentré sucré. Très gras, très sucré, mais surtout très bon et carrément régressif. Parmi les quelques  Cha Chaan Tengs qui proposent cette spécialité, l’une des plus connues est Shui Kee Coffee, au cœur du « food court » du Sheung Wan Municipal Services Building. L’endroit ouvre très tôt, car principalement fréquenté par les employés et les ouvriers qui travaillent dans l’immeuble. Les HK french toasts de Shui Kee Coffee sont réalisés dans le respect de la recette originale. L’adresse est également connue pour son thé au lait glacé servi dans des petites bouteilles en verre.
 
Déjeuner/dîner
 
Depuis sa création dans les années 60, Tsui Wah est devenu l’une des chaînes de restaurants les plus populaires de Hong Kong (une trentaine de restaurants). La carte est une reprise des grands classiques de la cuisine chinoise, malaisienne, japonaise, coréenne. Quelques plats occidentaux (spaghettis, hot dog…).  Le Tsui Wah de Wellington street reste ouvert 24/24.
 
S’il fallait choisir une adresse pour déguster une authentique soupe de nouilles et raviolis (wonton soup with noodles), ce serait Mak’s Noodle. La soupe de wonton (raviolis farcis de crevettes ou de porc), ce plat typique de Honk Kong que l’on mange sur le pouce à toute heure de la journée, prend toutes ses lettres de noblesse dans ce petit restaurant qui s’est vu décerner une étoile par le Guide Michelin. Service rôdé et ultra rapide, et surtout, une soupe excellente au bouillon savoureux, aux nouilles al dente et aux raviolis parfaitement cuits à la farce généreuse et goûteuse. Prix hyper raisonnables, Mak’s Noodle est considéré comme le restaurant étoilé le moins cher du monde. Un incontournable.
 
Autant le dire, ce fut notre coup de cœur du voyage : Bo Innovation, ou plutôt Bo Innovation - X-treme Chinese Cuisine, tel est le nom complet du restaurant. Et c’est bien cela que propose le chef Alvin Leung dans son univers singulier caché au 2e étage d’un immeuble du quartier animé de Wan Chai. Une véritable expérience gastronomique, un voyage dans lequel il donne sa version de la cuisine chinoise traditionnelle, décalée, étonnante, moderne, formidablement créative.  L’auto proclamé « The Demon Chef » signe un coup de maître avec son menu baptisé The Hong Kong Story. Bo Innovation mérite amplement ses trois étoiles Michelin. On en reparle très vite dans une prochaine chronique.
 
Si vous êtes déjà lassé de la cuisine locale, voici deux pépites pour manger à la mode européenne :
 
À la « bonne franquette »,  direction La Cabane à Vin, une enclave 100% franchouillarde à deux pas du métro Central dans laquelle on parle français, on ouvre des quilles de vins natures français, on partage des planches de fromages et de charcuterie, du pain et des assiettes bistrotières comme à Paris, le tout à des prix très corrects (sachant que tout est importé). Clientèle essentiellement constituée d’expatriés en mal du pays. On salue les deux jeunes Français à l’initiative du lieu qui ont réussi à  insuffler à cette petite adresse au cœur de Hong Kong, tout l’esprit du comptoir à la française.
 
Et puis il y a le lieu improbable du séjour. L’endroit inattendu. Le nôtre s’appelle ABC Kitchen et nous pourrons affirmer sans grand risque qu’il s’agit du meilleur restaurant italien de Hong Kong. Un petit bijou que l’on vient chercher au premier étage du food court du Queen Street Food Market, dans le quartier de Sheung Wan. Au milieu des stands de street food asiatique, on repère les quelques tables recouvertes de nappes à carreaux. La mini trattoria brille par ses assiettes, à l’ardoise le midi, à la carte le soir. Un concentré d’Italie à travers une cuisine gourmande et savoureuse à base de produits frais : cochon de lait rôti à tomber, pâtes al dente, polenta, ossau bucco, foie gras poêlé, pigeon, plateaux de fruits de mer, risottos, fromages, dolci…la qualité de la cuisine est aussi grande que la cuisine est petite. Une prouesse réalisée chaque jour. Du bon pain et une carte des vins 100% italienne très honorable. Le soir, les grandes tablées prolongent la soirée autour d’une bouteille de limoncello. Un excellent rapport qualité-prix.  Une cantine aussi charmante que surprenante.

 
Les adresses:
Mo Bar - Le Landmark Mandarin Oriental, 15 Queen's Road Central, Central, Hong Kong – M° Central
M Bar - 5 Connaught Rd Central, Central, Hong Kong – M° Central
SEVVA - 25/F, Prince's Building, 10 Chater Road, Central, Hong Kong
Ozone Bar - International Commerce Centre, Ritz Hotel, 1 Austin Road West, Tsim Sha Tsui, Hong Kong
Aberdeen Street Social- 35 Aberdeen St, Central, Hong Kong
 
For Kee Restaurant - 200 Hollywood Rd, Sheung Wan, Hong Kong
Lin Heung Tea House - 160-164, Wellington Street Central, Hong Kong
Shui Kee Coffee , Shop 17, 2/F, Sheung Wan Municipal Services Building, Sheung Wan, 2850-8643.
 
Tsui Wah - 15 Wellington St, Central, Hong Kong
Mak’s Noodle - 77 Wellington St, Central, Hong Kong
Bo Innovation- J Residence, Shop 8, J Senses Entrance on Ship Street, 60 Johnston Rd, Hong Kong
 
La Cabane à Vin- 62 Hollywood Rd, Central, Hong Kong
ABC Kitchen- Shop 7, Food Market, 1 Queen Street , Sheung Wan

 

Mots-clés : Chine Hong-Kong - Bar Restaurant - Voyage cuisine

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/nos-cantines/hong-kong-au-carrefour-des-gastronomies-asiatiques/1693