Plat du jour - Législation

Perturbateurs endocriniens : L'Europe malheureusement imperturbable.

Ecrit par François Jardin le 06.03.2017

La mauvaise nouvelle du lundi : le rejet mardi dernier à Bruxelles, de l’encadrement de l’utilisation des perturbateurs endocriniens. C’est la troisième fois que la proposition est rejetée. Ces perturbateurs sont la cause de nombreux maux avérés, mais la Commission européenne semble l’ignorer. Ou une fois de plus, soumise à des pressions trop importantes, elle remet les bonnes décisions, à plus tard.
 

Les perturbateurs endocriniens et la Commission Européenne
CC BY 2.0, DES Daughter


Industrie VS bien-être des consommateurs, c’est vraisemblablement l’enjeu que soulèvent les propositions faites à la Commission européenne vis-à-vis des perturbateurs endocriniens. Ces agents chimiques, artificiels ou naturels, qui sont capables d’interférer sur le système hormonal d’un organisme sont très, trop, utilisés en Europe et dans le reste du monde. Ils sont présents dans des pesticides, des emballages, des produits cosmétiques, beaucoup d'éléments plastiques… Tellement présent qu’on considère que 100 % de la population a des traces de ces perturbateurs dans son organisme.

Le souci? C’est que de nombreux problèmes de santé sont imputés aux perturbateurs endocriniens. Ils seraient la cause d’une croissance impressionnante de troubles de la santé ces cinquante dernières années. Trouble du métabolisme Diabète, obésité…-, trouble neurologique -autisme, Syndrome d’Asperger…-, cancer hormono dépendant -prostate, sein, testicule…-, et bien d’autres problèmes de santé publique serait attribué, en partie, à ces perturbateurs endocriniens. Un corpus de scientifique a estimé que les coûts liés aux maladies, engendrés par ces agents chimiques, seraient au moins égale aux coûts de santé publique liée au tabagisme.

Certains d'entre eux sont déjà bien connus du grand public, et ont parfois été interdits par les autorités locales. Le Bisphénol A par exemple, interdit depuis 2015 en France pour tous les emballages alimentaires, il est connu pour son implication dans différents troubles comme délétion de la spermatogenèse (baisse de quantité et qualité des spermatozoïdes), ou d'être actif dans certains cas e fausse couche... Ou encore le Paraben, agent de conservation largement utilisé dans les cosmétiques interdits en France depuis 2011, en 2014 l'Europe à réduit le taux maximum de présence de cette molécule, mais, ne l'a pas interdite. Et ce ne sont que deux exemples, car la liste des perturbateurs endocriniens est longue.

Auparavant peu connus du grand public, les perturbateurs endocriniens sont de plus en plus présents dans l’univers médiatique ce qui permet de sensibiliser le consommateur à leur dangerosité. À qui profite le crime ? Il est n'est pas interdit de penser que ce vote facilite la vie et le business de grosses sociétés -comme Bayer qui, rappellons-le, a racheté en septembre dernier la très controversée Companie Monsanto, spécialisée dans les biotechnologies agricoles.

 

Mots-clés : perturbateurs endocriniens - Commission européenne UE - santé publique

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/legislation/perturbateurs-endocriniens-l-europe-malheureusement-imperturbable/1496