Plat du jour - Economie

Les bouchers / charcutiers demandent l'abandon de l'accord UE-Mercosur

Ecrit par Sancho Cacao le 22.02.2018

La France est une terre extrêmement riche en ressource de viande animale. Avec le Marché commun du Sud ou Mercosur (réunissant une grande partie des pays d'Amérique du Sud) et son accord avec les pays européens, les bouchers charcutiers s'inquiètent de l'arrivée massive de viandes. Dans un communiqué que nous avons reçu et que nous reproduisons en intégralité, la CFBCT demande tout simplement l'abandon de cet accord concernant la viande bovine. 

 

À l'approche du Salon international de l'agriculture, la Confédération Française de la Boucherie-Charcuterie réaffirme sa totale opposition à l'arrivée massive de viandes importées d'Amérique du Sud sur notre territoire.

La signature d'un accord entre l'Union européenne et le Mercosur serait totalement contradictoire avec les conclusions des états généraux de l'alimentation et les engagements pris à cette occasion par les filières pour une alimentation « saine, sûre et durable ».

Les conditions d'élevage outre-Atlantique étant radicalement opposées au modèle français, à quand un scandale sanitaire comme au Brésil ? Quid du bien-être animal dans les feedlots sud-américains ? Quid du sort des éleveurs français ?

À ce système dévastateur sur le plan sanitaire et écologique, il est préférable de privilégier comme c'est aujourd'hui le cas en France un élevage à taille humaine, à l'herbe, sans OGM ni hormones de croissance, dans le respect de l'homme comme dans celui de l'animal.

Les 18 000 artisans bouchers-charcutiers français jugent incompréhensible et en totale contradiction avec ses déclarations, l'attitude du gouvernement vis-à-vis des professionnels de l'élevage et plus largement de la filière viande. La signature de l'accord de libre-échange serait une terrible trahison qui viendrait donner le coup de grâce à des milliers d'exploitants déjà en difficulté extrême. Pourquoi s'obstiner à vouloir signer un accord que l'écrasante majorité des Français rejette ?

Les artisans bouchers-charcutiers à travers la voix de leur président national Jean-François Guihard soutiennent unilatéralement leurs partenaires éleveurs et demandent à l'exécutif  de renoncer immédiatement à un accord UE-Mercosur qui inclurait la viande bovine.

 

Mots-clés : viande boeuf - amérique sud - france ue accord

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/economie/les-bouchers-charcutiers-demandent-l-abandon-de-l-accord-ue-mercosur/2055