Plat du jour - Economie

La consommation de bière « hors marché » augmente aux dépens du vin

Ecrit par Bérengère Condemine le 20.12.2016

La bière, qui se décline sous toutes les couleurs, et saveurs. Qu’elles soient blonde, ambrées, rousses, brunes, noires, blanches, elles plaisent, et cela de plus en plus. Sans ou avec alcool leur consommation a subi une augmentation au cours des cinq dernières années. Mintel, agence spécialisée dans l’analyse de marché en a établie un rapport. 

 


CC Pixabay Alexas_photos



Les quatre pays concernés sont le Chili, la France et l’Italie. Dans chacun d’eux, la consommation de ce breuvage s’intensifie, au détriment d’une autre, le vin. L’étude « hors marché » ne concerne pas les supermarchés, épiceries, ainsi que des caves à vins et spiritueux ». 

 

Niveau chiffre, le Chili augmente sa consommation de cinq pour-cent pour la bière, 2,75 pour-cent en moins pour celle du vin. Les résultats pour l’Espagne montrent une poussée de 2,41 % pour la bière et un recul de 2,56 % pour le vin. Et chez les Français ? Pas d’inquiétude, malgré une nette augmentation pour la bière de 2,72 %, le vin a connu une diminution très légère de 0,05 %.           

 

Les quatre premiers mondiaux, AB InBev, SABMiller, Heineken, et Carlsberg détiennent la moitié du marché mondial des bières. Et cette dernière séduit majoritairement la génération Y, né à partir des années 1980, et le milieu des années 1990 qui délaisse légèrement le vin. 

 

Les bières light, ou contenant peu ou pas d’alcool sont de plus en plus appréciées. Le spécialiste Mintel Jonny Forsyth indique que ce « succès croissant de la bière light et de la boisson no/low alcool signale un changement d’attitude vis-à-vis de la bière, un comportement plus axé sur la santé et plus responsable face à l’alcool ».

 

L’augmentation de consommation de bières s’accompagne du développement de nouvelles micro-brasseries dans des pays tels que la France, l’Italie, et l’Espagne. Des établissements où les bières sont brassées sur place et donc de manière artisanale. Le premier a en accueillir reste l’Allemagne, suivie du Royaume-Uni et de l’Italie. Cela n’empêche pas une consommation avec modération !


Sources :  LADEPCHE 

 

Mots-clés : Bière consommation augmentation - Mintel analyse marché

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/economie/la-consommation-de-biere-hors-marche-augmente-aux-depens-du-vin/1236