Matos - Déco de table

L'assiette est le cadre et le plat la peinture, l'alchimie d'une oeuvre.

Ecrit par Petit Louis le 18.07.2017

Dans la haute gastronomie tout compte : la qualité et la fraicheur des ingédients, bien entendu, mais également les savoirs faire et le talent inventif du chef et de ses équipes. Lorsque l'on sait que la vue est le premier sens intervenant  directement dans la dégustation et dans le jugement d'un plat, on comprend le soin apporté à la mise en place de l'oeuvre culinaire que constitue le plat, et l'on comprend également l'importance accordé au cadre : L'assiette.

Villa Rene Lalique_Sylvie Coquet ©Richard Haughton

En 1992, Sylvie devient la directrice artistique de la marque Jean-Louis Coquet, tout juste rachetée par Lalique, elle dessinera pour la grande marque de cristal de nombreux modèles...

Vraiment, le hasard n’existe pas ! Le chemin est toujours ponctué par des petits rappels aux souvenirs, des notes émotionnelles toutes particulières. Alors, la demande de Jean-Georges Klein, de travailler pour l’art de la table dans cette maison, est presque vécu comme un cadeau de la vie pour Sylvie.  Ce grand cuisinier français est un charmant rêveur, autodidacte, au parcours récompensé des trois étoiles, qui distille avec exigence et raffinement ses créations, pour emporter le client dans ses voyages culinaires mêlés de terroir et d’expériences innovantes qui ne laissent pas indifférent. Faire appel au savoir-faire de la manufacture Feeling’s, pour répondre à une démarche initiale de l’excellence créative française de la porcelaine et le service à table, était clair comme du cristal !
 
Villa Rene Lalique_Sylvie Coquet ©Richard Haughton
 
La Villa René Lalique offre à la salle du restaurant de Jean- Georges Klein un écrin avec vue à 360° sur le magnifique parc aux arbres majestueux, rassurants et apaisants. Créée par le grand architecte Mario Botta, elle s’improvise en véritable musée et exposition de créations critallines aux lignes les plus pures et magiques. D’une grande élégance, l’art de la table y est à l’honneur, rien n’est laissé au hasard. La porcelaine, le cristal, tous deux issus d’un principe de fusion minérale, étaient donc faits pour se rencontrer !

Jeux ludiques des surfaces et des espaces de dressage, sobriété et élégance, mariage de la porcelaine et du cristal, les amuses-bouche et les divines recettes de Jean-Georges Klein s’expriment avec aisance et les créations de la manufacture Feeling’s Sylvie Coquet soulignent le style incomparable du chef.
 
Villa Rene Lalique_Sylvie Coquet ©Richard Haughton

“Raconter l’histoire d’une maison au patrimoine culturel et artisanal aussi remarquables, est un carburant créatif incomparable où notre porcelaine s’est mariée avec le cristal pour sublimer les créations de Jean-Georges Klein.” Sylvie Coquet

“Avec Feeling’s de Sylvie Coquet, ça a été un réel coup de foudre artistique, la rencontre de deux univers ainsi que le rapprochement de deux sensibilités pour l’Art.” Jean-Georges Klein

 

Mots-clés : Sylvie Coquet - Porcelaine Limoge - design gastronomie

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/deco-de-table/l-assiette-est-le-cadre-et-le-plat-la-peinture-l-alchimie-d-une-oeuvre/1830