Critiques - Dans le verre

Bordeaux : dégustation de très grands vins... de Bourgogne

Ecrit par Mathieu Oudot le 09.11.2016

Mardi 8 novembre 2016 dès 18h, la société Millésima a organisé une dégustation exceptionnelle à Bordeaux. 7 de Table était pour vous (et un peu pour nous) aux premières loges jusqu'à 22 heures. Nos coups de coeur et quelques notes de dégustation.


M. Ortega, représentant Domaine Chanson CC 7DETABLE
 
Près d'une vingtaine de maisons bourguignonnes ont fait le déplacement, des discrètes propriétés aux grands domaines, une diversité autour de ces deux monocépages typiques de la Bourgogne. A Bordeaux, les dégustations tournent généralement autour des assemblages Merlot - Cabernet pour les rouges et Sémillon - Sauvignon pour les blancs. Mais ce mardi, il fallait (re)découvrir et apprécier le Chardonnay blanc et le Pinot noir pour comprendre les différences de terroir. Car sans assemblage, difficile de réussir une cuvée si l'on ne possède pas un sol d'exception.

Comte Armand, Albert Bichot, Bouchard Père & Fils, Château de Chamirey, Chanson, Maison Chanzy, Jean Chartron, Faiveley, William Fèvre, Château Fuissé, Domaine de la Garenne, Domaine Guffes-Heynen, Louis Latour, Olivier Leflaive, Domaine du Château de Meursault, Domaine des Perdrix, Au pied du Mont Chauve, Simmonet-Febvre. Chaque vigneron est venu avec plusieurs références, soit presque 80 vins différents à goûter. Les prix variaient énormément, avec des petites cuvées en blanc à partir de 14 € la bouteille, et jusqu'à plus de 1 000 € la caisse de 6 bouteilles pour des grands rouges.

D'ailleurs c'est étonnamment l'un des plus chers qui nous a donné le meilleur souvenir gustatif, mais pas de quoi en acheter une caisse... Domaine Chanson, maison bourguignonne depuis "seulement" 1750, faisait déguster sa cuvée Charmes-Chambertin Grand Cru 2011 (170 € / btl). A boire, à garder, à carafer, à collectionner, à offrir, bref, on ne peut pas se tromper c'est exceptionnel, mais tout est question de budget. Dans des prix plus abordables (voir photo), une collection de 4 magnifiques blancs secs de la même maison (27€ à gauche, 62 € à droite) 100% chardonnay, bien équilibrés, belles notes fruitées et minérales, de jolies longueurs, nous sommes conquis !

Et Millésima aussi a été conquis, en affichant complet à cette dégustation, où nous avons pu croiser des bordelais curieux, des amateurs, des professionnels de la restauration, des oenologues, des touristes et même des vignerons de la région bordelaise, comme quoi ils ne sont pas tous chauvins ! A 40 € la dégustation de Bourgogne, quelques gorgées suffisent pour amortir son entrée, avec en prime, une vue sur le nouveau stade de foot, salons VIP privatisés pour l'occasion, les chais de la société Millésima étant en rénovation.


Stade Matmut-Atlantique CC 7DETABLE

 

Mots-clés : millésima panorama - bourgogne 8 novembre - stade matmut atlantique

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/dans-le-verre/bordeaux-degustation-de-tres-grands-vins-de-bourgogne/1123