Plat du jour - Ailleurs

Un mois sans alcool pour les Belges

Ecrit par Bérengère Condemine le 17.01.2017

À la place d’une tournée générale de bières, les Belges sont au défi de remplacer l’alcool par une Tournée minérale. À l’origine de ce projet, la fondation belge contre le cancer. Ce sevrage a pour but de financer la recherche en cancérologie. Et c'est au mois de février de cette année que cela commence. Une bonne initiative après décembre et janvier, où le corps aura vécu, peut-être, quelques excès.

 


CC PIXABAY WDnetStudio
 

Les Belges consomment de l'alcool. Qu’on ne leur jette pas la pierre, ce ne sont pas les seuls. En donnée, les résultats montrent que plus de 8 Belges sur 10 boivent de l’alcool, et plus de la moitié en ingurgite plus de 11 verres par semaines. Le porte-monnaie en prend un coup. En 2014, la dépense moyenne pour une famille s’apparente à 460 euros. 

 

La fondation contre le cancer a beaucoup d'arguments, que notre conscience connait, en gâchant l'heure de l'apéro : « Quoi qu’on dise, l’alcool n'est pas un produit sain. À côté des classiques soirées qui se finissent penchées sur la cuvette et des gueules de bois, sa consommation entraîne de sérieux risques pour la santé : dépendance, maladie du foie, cancer ». Des raisons de lever le pied . 

 

L’alcool ce n'est pas de l’eau, et cela tue. Chaque année dans le monde, d’après les dernières analyses des experts du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC/IARC), 700 000 personnes sont atteintes d’un cancer lié à l’alcool, dans le lot, 350 000 victimes en meurent. En France, 15 000 décès par cancer liés à l’alcool, un chiffre élevé alors que 40% pourraient être évités, si la consommation était amoindrie. 

 

Pour quelles raisons diminuer sa consommation d’alcool ? C’est une manière de « récupérer des effets de consommation régulière ». La santé ne peut être que meilleure. Une possibilité de dormir mieux, d’être en forme, et du perdre un peu de poids (et oui, l’alcool fait grossir…). Un autre aspect entre en jeu, celui du porte-monnaie, arrêter sa consommation permet de faire quelques économies. 

 

Cette action n’est pas sans écho avec le moi(s) sans tabac en France. Un défi à l’initiative gouvernementale, avec 180 000 Français acceptant le défi, et cinq fois plus de chance d’arrêter la cigarette. Pour Tournée minérale, l’inscription se fait en ligne. Un soutien peut se faire sur les réseaux sociaux, avec le hashtag #TourneeMinerale.
 


Sources : POURQUOIDOCTEUR - CANCER.BE 

 

Mots-clés : mois sans alcool - Belgique lutte cancer

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/ailleurs/un-mois-sans-alcool-pour-les-belges/1262