Plat du jour - Ailleurs

Comment se nourrissent les skippers du Vendée Globe ?

Ecrit par Mathieu Oudot le 10.11.2016

VIDEO - Le Vendée Globe, tour du monde en solitaire et sans escale. Depuis le 6 novembre, 29 skippers sont partis sans assistance, à la voile, pendant plusieurs mois, pour traverser les océans. L'équipement est minimaliste, pour réduire au maximum le poids des voiliers. Une question nous a traversé l'esprit... comment se nourrissent-ils ?
 

CC PIXABAY
 
Une société créée par une femme de marin, Ariane Pehrson, suédoise, répond aux attentes des skippers. Depuis plus de 6 ans, au coeur du Pôle Course au Large à Lorient, Lyophilise & Co améliore l'avitaillement des marins qui partent sur des courses au large. Dans son local, elle fait parvenir des produits alimentaires de différents horizons, qui lui semblent judicieux à embarquer sur un bateau de course, au large, pour nourrir les marins. Évidement en tête de liste pour ses marins en chasse au poids, le lyophilisé. Mais aussi tout le reste : des repas stérilisés pour varier du lyophiliseé, de la viande séchée, des fruits secs, des barres énergétiques, des boissons, des pastilles reminéralisantes et bien d'autres produits.

Aujourd'hui, 27 des 29 skippers qui s'alignent sur le Vendée Globe ont :

- sillonneé son local en long et en large pour choisir et étaler les produits au sol afin d'avoir un aperçu de l'avitaillement et dénicher les produits en fonction de ses goûts, ses idées et ses contraintes énergètiques,
- parcouru le fichier complet des 900 produits avec leurs valeurs énergètiques, protéines, lipides et glucides pour choisir en fonction des zones froides ou tempérées qu'ils vont devoir traverser durant leur tour du monde en solitaire,
- passé en revue le site Internet qui calcule le nombre de calories, le poids embarqué, l'eau nécessaire et bien d'autres outils pour parcourir au mieux leurs 85 jours en mer.

Pour ceux qui ont un budget plus limité, Ariane et son équipe ont également créé un outil de financement participatif où les personnes participent directement à l'achat de son avitaillement. Conrad Coleman et Alan Roura ont ainsi pu se faire financer leur avitaillement au complet par leur entourage et leurs fans !

L'entreprise compte aujourd'hui 5 salariés et prévoit le million d'euros pour son chiffre d'affaires d'ici 18 mois. Retrouvez une vidéo de dégustation des produits juste avant le départ des skippers :


 

 

Mots-clés : Lyophilise & Co - Pôle Course au Large à Lorient - skippers du Vendée Globe

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/ailleurs/comment-se-nourrissent-les-skippers-du-vendee-globe/1127