Suggestions - Agenda

Food Art au menu de Ground Control

Ecrit par Aurane Galopin le 04.06.2018

Figure de réconfort et d’addiction, lié au diabète et à une industrie destructrice, le sucre méritait bien une exposition pour toutes ses représentations. C’est lui, notre meilleur ennemi, que la Paris Food Art Week a choisi de faire passer à la casserole avec des œuvres d’art, loin d’être tout sucre.


Ground Control, sa terrasse ensoleillée, ses spots culinaires, ses tablées family-friendly… et ses initiatives pour « éveiller les papilles et les consciences ». C’est dans cet ancien entrepôt SNCF désaffecté, devenu tiers lieu parisien, que la Paris Art Food Week s’est mise à table. L’objectif : une semaine d’art contemporain, de conférences et d’ateliers de cuisine pour enfin se confronter à celui dont on ne doit pas prononcer le nom : le sucre.

Cette semaine, c’est aussi celle de la prévention au diabète. Parce que le sucre ce n’est pas que des saveurs, de beaux gâteaux colorés et un vecteur de gourmandise, c’est aussi des maladies et un impact environnemental. Et ça, les artistes n’y sont pas allés avec le dos de la cuillère pour le dénoncer. Nous avons besoin de sucre, mais entre dépendance et nécessité, la frontière s’avère parfois aussi fine que la poudre.

Peinture, sculptures, photos, vidéos, performances, le sucre est donc mis à toutes les sauces pour titiller nos perceptions avec provocation. L’exposition s’ouvre d’ailleurs sur une matérialisation de l’invisible en présentant les différentes formes de sucres, solides et liquides, et leurs alternatives (stévia, glucose, saccharose…). Oui il est partout, pas seulement dans nos assiettes, mais aussi dans nos rapports avec la nourriture et la consommation.

Souvent lié au féminin, le sucre se cristallise autour d’une esthétique de la tentation dans la publicité, liée à la séduction, l’attrait, l’amour et le réconfort. Utilisée en matériaux d’expression, la substance peut également se muer en sculptures sous les mains de Joseph Marr et de ses silhouettes en sucre et en résine, ou Mathias Bensimon et sa fresque réalisée avec de la peinture à base de sucre. 

Casser du sucre sur le dos, faire réfléchir et pas seulement avec l’estomac … L’art peut aussi être un moyen pour se poser enfin les bonnes questions sur notre alimentation.

Du 1er au 10 juin

Ground Control  
81 rue du Charolais  
75012 Paris

Entrée libre

Pour consulter le programme de la semaine

 

Mots-clés : food sucre - ground contrôl - exposition photos sculptures

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/agenda/food-art-au-menu-de-ground-control/2150