Plat du jour - Environnement

Des champignons contenant des éléments radioactifs en Rhône-Alpes

Ecrit par Bérengère Condemine le 18.11.2016

26 avril 1986, un accident se produit à la centrale de Tchernobyl. Cette catastrophe nucléaire est la plus importante. Elle est classée au niveau 7, qui est le plus élevé à l’échelle internationale des évènements nucléaires (INES). 30 ans plus tard, un élément radioactif se retrouve dans des champignons en Rhône-Alpes, le Césium 137. 

 

 

Alors qu’une arche géante va recouvrir le réacteur n° 4 de l’ancienne centrale, pour rendre la zone étanche et éviter une contamination radioactive plus importante. Des éléments radioactifs sont découverts dans des champignons. Étrange. À l’époque de cet incident, le gouvernement explique que la santé de ses concitoyens n’est pas menacée. En 2016 pourtant, il reste des traces sur notre territoire. 

 

Une étude de Commission de recherche et d’information indépendantes sur la radioactivité (CRIIRAD) a dévoilé l’information. En 2015, le CRIIRAD et la Fédération Rhône-Alpes pour la nature et l’environnement échantillonnent une quarantaine de champignons. Ce qu’ils découvrent est surprenant. 

 

L’unité pour mesurer une quantité radioactive s’appelle le Becquerel. À l’international, la limite autorisée pour la vente d’aliments et de 1000 Becquerel par kilo (Bq/kg). Sur le marché européen, la limite est de 600 Bq/kg pour des aliments en provenance de pays tiers. 

 

Sur les 38 échantillons prélevés, 36 renferment du Césium 137. Dans le lot, « trois à plus de 1000 Bq/kg. Le bolet bai à 3000 Bq/kg, les chanterelles en tube de la Loire à 2700 Bq/kg sec, et les petits gris de la Drôme à 2200 Bq/kg ». Des résultats au-dessus des normes imposées dans le commerce international comme européen. Toutefois, « le risque de développer un cancer en consommant des champignons occasionnellement est très minime ».

Ouf !

 

Mots-clés : Tchernobyl Nucléaire Radioactivité - France Rhône-Alpes Champignons - environnement Santé Société

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/environnement/des-champignons-contenant-des-elements-radioactifs-en-rhone-alpes/1157