Plat du jour - Economie

Des solutions pour nos agriculteurs

Ecrit par François Jardin le 10.03.2017

Les jeunes agriculteurs ont du mal à se lancer ! Lorsqu’un jeune n’est ni issu d’une famille d’agriculteur ni fortuné, il lui est compliqué de devenir exploitant. La principale cause est celle du prix du foncier. Cependant, de nouvelles initiatives se mettent en place pour lutter contre ce problème.
 

Agriculture
State of Israel, CC BY SA 2.0

 

La France connaît, on le sait, une véritable crise de l’agriculture. Tous les ans, c’est presque 7000 emplois agricoles qui sont détruits à cause des départs à la retraite et des cessations d’activités. Pourtant on compte près de 15 000 candidats qui souhaiteraient devenir agriculteurs. Le souci c’est que le prix du foncier ne cesse de croître (40 % rien que ces 10 dernières années) et a atteint des prix exorbitants, il est souvent très compliqué pour des jeunes de réunir une telle somme pour se lancer. 

 

Le but de la fondation Terres de liens est de trouver une solution pour que les jeunes passionnés, qui n’héritent pas d’un domaine agricole, aient accès à des terres. La solution que cette association à trouver a été d’organiser des levées de fonds citoyennes. Par le biais de ces levées de fonds et parfois de certains dons, la fondation a acquis un ensemble de bien qu’elle met en location à des porteurs de projet. Certains arrivent à vivre confortablement grâce à cette initiative, selon certains membres de l’association.

 

Aujourd’hui la fondation Terres de liens est propriétaire de plus de 3500 hectares et permet ainsi à plus de 200 agriculteurs d’exercer leur métier sans pour autant avoir été obligés d’emprunter une somme astronomique pour devenir propriétaires. Plus récemment c’est la région Ile de France qui porte un projet similaire puisqu’avec la pression foncière de cette région, des hectares de parcelles agricoles étaient condamnés à être urbanisés. Par le biais de l’Agence des espaces naturels, la Région île de France a acquis 2200 hectares qu’elle loue également a plus de 120 agriculteurs.

 

Ce sont ces élans collaboratifs et citoyens qui devraient permettre à la France de ne pas perdre son patrimoine agricole et surtout, qui devrait permettre de remotiver des jeunes passionnés qui sont toujours aussi nombreux à intégrer des lycées agricoles.

 

Mots-clés : terres de liens - région île de france - agriculture foncier

 

Retour en haut

http://7detable.com/article/economie/des-solutions-pour-nos-agriculteurs/1518